Indiana George Hibbert
Paul George et Roy Hibbert, les deux stars des Indiana Pacers | MELISSA MAJCHRZAK / NBAE / GETTY IMAGES / AFP

C'est Indiana le patron !

Publié le , modifié le

Indiana a confirmé son statut de meilleure franchise actuelle de NBA en s'imposant sur le parquet de San Antonio (111-100) tandis que Portland, leader de la conférence Ouest, a enregistré à domicile sa quatrième défaite de la saison.

Les Indiana Pacers ont mis fin à une série de onze défaites consécutives à  San Antonio. Paul George a compilé 28 points, quatre rebonds et six passes  décisives face à des Spurs qui, après avoir conclu le premier quart-temps en  tête (28-20), ont complétement perdu le fil dans les 2e et 3e périodes (33-20,  35-17). "Cette victoire est très importante. On n'avait plus gagné ici depuis 2002,  cela veut vraiment dire quand on est en train de faire quelque chose de grand.  Si on continue comme cela, notre avenir s'annonce radieux", a estimé George,  bien épaulé par David West (20 pts). Le coach de San Antonio, Gregg Popovich, a rapidement choisi de faire  tourner son effectif, limitant à 26 min le temps de jeu de Tony Parker (13 pts,  4 rbs, 2 assist) et de Tim Duncan (10 pts, 6 rbs, 4 assist). Les points pour les Spurs sont venus du banc avec les belles contributions  de Manu Ginobili (16 pts en 19 min) et Boris Diaw (6 pts, 4 rbs en 26 min).

Chicago en chute libre

Tous les signaux sont au vert pour les Pacers: avec cette 18e victoire en  20 matches, ils affichent le meilleur bilan de la saison. Mieux, ils sont  seulement la 4e équipe de l'histoire à afficher un tel bilan, la saison d'après  une défaite en finale de Conférence. Parmi les trois précédentes à avoir eu un  tel bilan après 20 matches, deux ont fini la saison avec le titre de champion  NBA. Le champion en titre, Miami, est relégué à la 2e place de la conférence  Est, mais a signé une impressionnante 15e victoire (pour 5 défaites) à  Minnesota (103-82). LeBron James est passé tout près du "triple double" avec ses 21 points,  huit passes et 14 rebonds. Chicago, en chute libre, a fait les frais de la résurgence de Détroit  emmené par Brandon Jennings, auteur de 33 points. Les Pistons se sont imposés  92 à 75 pour signer leur première victoire sur le parquet de Bulls depuis  février 2006. Les Bulls, désormais 8e (8v-10d) ont perdu sept de leurs neuf derniers  matches.

Dans la conférence Ouest, Portland s'est incliné à domicile devant Dallas  (108-106) malgré les 32 points de Damian Lillard. Malgré ce deuxième revers à domicile, les Trail Blazers (17v-4d) qui ont  concédé la défaite à la sirène sur un panier de Monta Elis, réalisent leur  meilleur début de saison depuis 190-91.

Le résumé en vidéo de San Antonio - Indiana

Résultats de la nuit

Milwaukee - Brooklyn Nets 82 - 90
San Antonio - Indiana 100 - 111
Cleveland - LA Clippers 88 - 82
Portland - Dallas 106 - 108
Utah - Sacramento 102 - 112 a.p.
Chicago - Detroit 75 - 92
Memphis - Golden State 82 - 108
Minnesota - Miami 82 - 103
Philadelphie - Denver 92 - 103

AFP

NBA