Tony Parker San Antonio Spurs
Tony Parker (San Antonio Spurs) | Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Ça swingue pour Parker

Publié le , modifié le

Même s'il n'a pas joué hier, Tony Parker a fait la une de l'actu NBA en décrochant le titre de meilleur joueur du mois de janvier de la Conférence Ouest. Un honneur que le Français des Spurs n'avait encore jamais connu. Dans les matchs de la nuit, les Brooklyn Nets ont devancé à domicile les Chicago Bulls privés des services de Joakim Noah (93-89) tandis que les Blazers de Batum se sont inclinés face au Utah jazz (86-77).

Janvier doré pour Tony Parker. Le meneur de San Antonio, sur un nuage depuis le début 2013, cumule les honneurs et les victoires avec gloutonnerie. Dernière distinction en date : le titre honorifique de meilleur joueur du mois de la Conférence Ouest, grande première pour un Tricolore en NBA. Parker est le premier joueur de San Antonio à recevoir cette récompense  depuis Tim Duncan en avril 2002 et il se retrouve en bonne compagnie puisque  son alter ego de l'Est en janvier n'est autre que LeBron James (Miami). Les honneurs n'arrêtent pas de s'enchaîner pour "TP", qui a été désigné  lundi joueur de la semaine en Conférence Ouest et sélectionné il y a dix jours  pour le All Star Game, le match des étoiles qu'il jouera pour la 5e fois. Le fruit d'un rendement de haute volée sur les parquets en janvier avec 22  points (à 56% de réussite aux tirs), 8 passes décisives, 2,5 rebonds et 1,13  interceptions de moyenne en 15 matches, dont 12 gagnés par les Spurs, qui  occupent en plus la tête du classement de NBA (37v-11d).

Le meilleur meneur de la Ligue ?

Sa saison prise dans son ensemble est tout aussi impressionnante: 20 points  (meilleur marqueur des Spurs), 7,5 passes et 3 rebonds par match avec 53% de  réussite aux tirs et 81% aux lancers francs (son record en carrière). Parker, dont son entraîneur Gregg Popovich a dit qu'il était peut-être le  meilleur meneur de jeu de la Ligue, est le seul joueur NBA à afficher en  moyenne au moins 20 points, 7 passes, 50% aux tirs et 80% aux lancers francs. Parker et les Spurs, dont ses compatriotes Boris Diaw et Nando de Colo,  n'ont pas joué vendredi mais accueille Washington samedi pour tenter  d'enregistrer sa 10e victoire consécutive et sa 18e de suite à domicile.

Nicolas Batum a rendu vendredi une feuille de stats garnie de 5 points, 6  rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 3 contres lors de la défaite de Portland  chez les Utah Jazz (86-77) mais le Français s'est montré maladroit, comme le  reste de son équipe (36% de réussite), avec seulement 2 tirs rentrés sur 7. Joakim Noah n'a pas joué lors de la défaite de Chicago à Brooklyn (93-89)  en raison d'une fasciite plantaire au pied droit. En 2009-2010, le pivot franco-américain avait manqué 18 matches à cause du  même problème au pied gauche et préfère cette fois prendre des précautions.

  

   Les résultats de la nuit :

    Minnesota - LA Lakers 100 - 111
    Boston - Orlando 97 - 84
    Detroit - Cleveland 117 - 99
    Brooklyn Nets - Chicago 93 - 89
    New York Knicks - Milwaukee 96 - 86
    Philadelphie - Sacramento 89 - 80
    Denver - Nouvelle-Orleans 113 - 98
    Phoenix - Dallas  99 - 109
    Utah - Portland 86 - 77
    Memphis - Washington 85 - 76
    Indiana - Miami 102 - 89
    Toronto - LA Clippers 98 - 73

NBA