D'Angelo Russell (Brooklyn Nets)
D'Angelo Russell (Brooklyn Nets) | Mary Altaffer/AP/SIPA

Brooklyn se relance dans la course aux playoffs

Publié le , modifié le

Brooklyn a désormais son destin en mains dans la lutte pour les playoffs. Tombeur du leader de la ligue, Milwaukee, la nuit dernière (133-128), l'autre équipe de la Big Apple présente un bilan équilibré de 40 victoires pour 40 défaites et se qualifiera si elle remporte ses deux derniers matches.

Brooklyn a repris son destin en mains dans la course aux play-offs, toujours indécise à l'Est, en s'imposant à Milwaukee (133-128), samedi. Les Nets ont stoppé l'hémorragie avec la manière: alors qu'ils avaient perdu quatre de leurs cinq précédents matches, ils ont battu la meilleure équipe du Championnat sur son terrain.

Milwaukee était, il est vrai, privé de son meilleur joueur Giannis Antetokounmpo, laissé au repos, et n'a plus rien à gagner en cette fin de saison régulière. A quatre jours de la fin de la saison régulière, les Bucks sont en effet assurés de terminer avec le meilleur bilan (59 v-21 d) et de débuter chaque série des playoffs, dont la finale en cas de qualification, par deux matches à domicile, un avantage souvent décisif. Antetokounmpo, en concurrence pour le trophée de meilleur joueur de la saison (MVP) avec la star de Houston James Harden, n'a manqué que son neuvième match de la saison.

"Comme on a eu quand même pas mal de succès ces derniers temps, cela a été facile de lui faire accepter de se reposer un peu, d'autant qu'il a une contracture à un mollet. Je me souviens des premières fois où je lui ai annoncé qu'il ne jouerait pas et cela avait été difficile à accepter pour lui", a rappelé son entraîneur Mike Bundenholzer.
    

Lutte féroce pour les playoffs à l'Est

Sans Antetokounmpo ni Nikola Mirotic et Malcolm Brogdon, Milwaukee a été rapidement distancé par Brooklyn. Malgré un sursaut en 2e période, les Bucks n'ont pas réussi à maîtriser D'Angelo Russell et Caris Levert, qui ont marqué respectivement 25 et 24 points.

"Même sans Giannis, c'est une équipe difficile à battre, mais on avait vraiment besoin de cette victoire", a souligné le vétéran de Brooklyn, Jared Dudley, qui a marqué 14 de ses 16 points après la pause. Grâce à ce succès, Brooklyn est repassé à la 6e place de la conférence (40 v-40 d) avec le même bilan qu'Orlando (7e) et seulement une victoire d'avance sur Detroit (8e, 39 v-40 d)). Deux autres équipes peuvent encore viser un billet pour les playoffs, Miami (9e, 38 v-41 d) et Charlotte (10e, 37 v-42 d) qui accusent respectivement deux et trois victoires de retard sur Brooklyn, avec un match de plus à jouer.

Dans l'autre rencontre de la nuit, Philadelphie, déjà qualifié pour les playoffs, s'est imposé à Chicago 116 à 96. Joël Embiid a marqué 20 points et capté 10 rebonds en 28 minutes de jeu. Seulement deux rencontres étaient au programme de la journée de samedi, dominée aux Etats-Unis par le Final Four du Championnat universitaire (NCAA).
 

AFP