Adam Silver, boss de la NBA
Adam Silver, boss de la NBA | MIKE STOBE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Avec la NBA 2K League, la NBA débarque en force dans l'e-sport

Publié le , modifié le

Un championnat virtuel pour des ambitions bien réelles avec des moyens sans précédents : la NBA, la Ligue nord-américaine de basket-ball, lance ce mardi NBA 2K League pour devenir un acteur majeur de l'e-sport et capter une audience jeune et nouvelle

Elle a sa saison régulière, ses play-offs et même sa Draft, ouverte par Adam Silver, le grand patron de la NBA, comme la "vraie", celle qui permet en juin aux équipes NBA de recruter les joueurs de demain.

La NBA 2K League, basée sur l'un des best sellers des jeux vidéo, la franchise NBA 2K vendue depuis ses débuts en 1999 à plus de 60 millions d'exemplaires, est un championnat professionnel à part entière.

Un million de dollars de dotation

La NBA 2K League se déroulera sur 17 semaines jusqu'en août, avec 15 semaines de saison régulière, deux de play-offs et trois tournois indépendants, pour une dotation totale d'un million de dollars (820.000 EUR).

Dix-sept des trente franchises NBA ont accepté de créer une équipe de six joueurs qui reçoivent chacun un salaire compris entre 32.000 et 35.000 dollars pour les six mois que dure la NBA 2K League, en plus de leur hébergement.

"Cela a été une décision facile à prendre", explique Jason Wexler, président des opérations commerciales des Memphis Grizzlies.

"Ce n'est pas une mode, c'est un vrai sport, avec un modèle commercial et mieux vaut monter à bord tout de suite que d'attendre et de prendre le train en marche", poursuit-il.

Grâce à leur championnat virtuel qui se déroulera dans un "studio" à New York et qui sera retransmis sur la plate-forme spécialisé dans les jeux vidéo Twitch, les responsables de la NBA espèrent toucher trois types de public.

Un casting géant pour trouver des joueurs

"Il y a les millions de joueurs à travers le monde qui jouent à NBA 2K (...) Il y aussi nos 1,4 milliards de fans qui suivent la NBA, c'est une autre façon de les atteindre et enfin, il y a cette nouvelle audience qui est très importante à nos yeux, ces 200 millions de personnes qui suivent l'e-sport", détaille Brendan Donohue, le patron de la NBA 2K League.

Pour recruter 102 joueurs, il a fallu réaliser un casting virtuel ouvert à tous ceux qui avaient remporté au moins 50 matches en mode Pro-Am, le plus relevé, sur NBA 2K18.

A l'issue de cette première étape, 72.000 candidats ont été retenus pour être évalués, toujours virtuellement et à distance, en disputant 40 matches à un poste précis et avec un profil et des capacités physiques prédéfinis par le concepteur du jeu.

Après plusieurs écrémages, il ne restait plus que 102 candidats, en très grande majorité américains, choisis à tour de rôle, comme lors de la vraie draft NBA, par les 17 équipes.

AFP