Giannis Antetokounmpo
Giannis Antetokounmpo | Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Antetokounmpo en mode récital, Harden poursuit sa série

Publié le , modifié le

Les deux hommes pourraient bien se disputer le titre de MVP (meilleur joueur) en fin de saison, ils ont fait parler d'eux la nuit dernière en NBA. Giannis Antetokounmpo, 43 points dans la victoire de Milwaukee sur Washington (148-129) et James Harden, avec un 28e match de suite à plus de 30 points (36) dans le succès de Houston sur Sacramento (127-101), ont porté leur équipe vers de nouveaux sommets.

Il est sans doute l'athlète le plus incroyable actuellement en NBA, Giannis Antetokounmpo a mené Milwaukee vers sa 40e victoire, un seuil que les Bucks sont les seuls à avoir franchi cette saison. Cette 40e victoire, sur les Wizards de Washington, a été obtenue au prix d'un festival offensif rarement vu en NBA. Lors des 24 premières minutes, les joueurs du Wisconsin ont marqué 85 points, du jamais vu dans l'histoire de la franchise ! Antetokounmpo, 24 ans, a encore fait son show avec 43 points, à un point de son record personnel, et une réussite au tir de 81% ! Mais on n'obtient pas le statut de meilleure équipe de la conférence Est grâce au talent d'un seul homme. Contre les Wizards, pas moins de cinq autres Bucks ont dépassé les dix points, dont Eric Bledsoe (22 pts) et Malcolm Brogdon (18 pts). "L'entente au sein de l'équipe est grande, mais on peut encore mieux jouer en attaque. Il faut qu'on regarde ce match à la vidéo, il y a des choses à améliorer", a estimé Antetokounmpo.
 

Harden, la série n'en finit plus

Cela fait désormais 28 épisodes que la série "James Harden au-dessus des 30 points" nous tient en haleine. Opposé à Sacramento la nuit dernière, l'arrière barbu n'a pas tremblé pour planter 36 points (à 13/26 au tir dont 8/13 de loin) et emmener les Rockets vers un troisième succès de rang sur le parquet des Kings (127-101). Le match s'est principalement joué dans le deuxième quart-temps avec un 44-17 passé par les Texans aux coéquipiers de Buddy Hield (20 points et 10 rebonds). A la pause, Houston comptait une avance confortable de 31 points ! Avec cette victoire, Houston pointe à la cinquième place à l'Ouest avec un bilan de 32 victoires pour 22 défaites.

Les Warriors atomisent les Spurs

Une conférence Ouest toujours dominée par le double champion en titre, Golden State. Les Warriors ont profité d'une deuxième défaite consécutive de Denver pour augmenter leur avance au classement. Les Nuggets ont été dominés par Brooklyn malgré le triple-double de Nikola Jokic (25 points, 14 rebonds et 10 passes). En face, D'Angelo Russell, auteur de 27 points, dont six paniers à trois points, et 11 passes décisives, a été le leader d'une équipe des Nets, victorieuse 135-130 et qui n'arrête plus de surprendre.

Golden State a sans surprise écrasé une équipe de San Antonio (141-102) dans laquelle Gregg Popovich avait choisi de laisser au repos ses deux meilleurs joueurs, LaMarcus Aldridge et DeMar DeRozan. Les Warriors se sont promenés grâce aux 26 points de Klay Thompson et aux 23 points de Kevin Durant, tandis que Stephen Curry (19 pts) a suivi la 4e et dernière période du banc.
 

Les résultats de la nuit 

Dallas - Charlotte 99 - 93
Brooklyn - Denver 135 - 130
Sacramento - Houston 101 - 127
Utah - Phoenix 116 - 88
Chicago - La Nouvelle-Orleans 120 - 125
 Milwaukee - Washington 148 - 129
Golden State - San Antonio 141 - 102