Durant à terre

NBA : Toronto vainqueur du duel des géants

Publié le , modifié le

Le choc de la nuit entre Golden State et Toronto a vu les Canadiens s'imposer une deuxième fois (113-93), avec notamment un Stephen Curry très moyen. De son côté, Brooklyn a dominé les Sixers de Philadelphie. Le point sur tous les matchs de la nuit.

Le match au sommet entre Golden State et Toronto, une rencontre que nombre d'observateurs prédisent comme l'affiche de la finale NBA en juin, a tourné mercredi à l'avantage des Canadiens (113-93), pour la deuxième fois cette saison. Si le premier duel, particulièrement serré fin novembre, s'était achevé en prolongation, le second affrontement a viré à la démonstration, Toronto comptant jusqu'à 26 points d'avance dans le dernier quart-temps. Privés de leur star Kawhi Leonard, blessé à la hanche, les Raptors s'en sont remis à leur meneur Kyle Lowry, meilleur passeur de la ligue, qui a terminé avec 23 points et 12 passes décisives, ainsi qu'à leur ailier congolais Serge Ibaka (20 points, 12 rebonds). "Ce soir, le ballon a vraiment bien circulé. Ça a mis toute l'équipe en confiance et ça nous a donné du rythme", s'est félicité Lowry. "C'est le deuxième match de notre série à l'extérieur (après le succès sur le parquet des Los Angeles Clippers mardi et avant le match à Portland jeudi, NDLR), c'est une bonne victoire. On va s'en servir pour continuer à progresser", a-t-il ajouté. Les Warriors se sont, eux, montrés particulièrement fébriles au tir à trois points, pourtant l'une de leurs grandes forces, en ne convertissant que six de leurs 26 tentatives. Symbole de cette maladresse, Stephen Curry qui a réussi seulement deux tirs primés sur huit et a fini la rencontre avec 10 points.

Seul Kevin Durant a surnagé côté Golden State avec 30 points.


Toronto (23 v-7 d) caracole en tête de la conférence Est, tandis que Golden State (19 v-10 d) est 2e à l'Ouest. Dans les autres rencontres de la soirée, La Nouvelle-Orléans, portée par un Anthony Davis des grands soirs, a dominé Oklahoma City (118-114). Davis a terminé la rencontre avec 44 points, son meilleur total cette saison, tout en prenant 18 rebonds. Oklahoma City (17 v-9 d) glisse à la troisième place de la conférence Ouest, tandis que La Nouvelle-Orléans (15 v-15 d) est 10e. Milwaukee a chuté à Indiana (113-97), qui bénéficiait du retour de l'arrière Victor Oladipo, absent depuis 11 matchs en raison d'une blessure au genou. Les Bucks, qui cumulent 18 victoires et 9 défaites, sont 2es à l'Est, tandis que les Pacers (18 v-10 d) sont en embuscade à la 4e place.


 Brooklyn surprend Philadelphie


Pour la deuxième fois en trois affrontements cette saison, Philadelphie s'est fait surprendre par Brooklyn, victorieux 127 à 124 sur le parquet des Sixers. Spencer Dinwiddie a battu son record avec 39 points, tandis que Joel Embiid a inscrit 33 points et pris 17 rebonds pour Philadelphie, privé de Jimmy Butler blessé à l'aine. Avec 19 victoires et 10 défaites, les Sixers restent sur le podium à l'Est, à la troisième place. Boston s'est imposé en prolongation à Washington (130-125) grâce à Kyrie Irving qui a fini la rencontre avec 38 points, dont les 12 derniers points de son équipe. Les Celtics (17 v-10 d) sont solidement accrochés à la 5e place de la conférence Est. Frank Ntilikina, qui a inscrit 16 points, a réussi une prestation convaincante avec New York malgré la défaite des Knicks sur le parquet de Cleveland (113-106).  Avec 16 points en sortie de banc, Tony Parker a lui apporté une précieuse contribution à la victoire sur le fil de Charlotte face à Detroit (108-107). Le pivot Rudy Gobert (10 points, 11 rebonds) a participé au large succès de Utah face à Miami (111-84).
 

AFP