Grant Hill, Jason Kidd, Ray Allen et Steve Nash au Hall of Fame NBA

NBA - Steve Nash et Jason Kidd officiellement au Hall fo Fame

Publié le , modifié le

Deux des meilleurs meneurs de l'histoire de la NBA, l'Américain Jason Kidd et le Canadien Steve Nash, ont fait leur entrée vendredi au Hall of Fame, le panthéon du basket basé à Springfield (Massachusetts) où ce sport a été inventé. Une promotion 2018 qui comprend également Grant Hill et Ray Allen.

Jason Kidd, sélectionné à dix reprises pour le All Star Game durant sa carrière entre 1994 et 2013, est le deuxième meilleur passeur de l'histoire de la NBA et occupe la 3e place du classement historique des interceptions. Il a remporté le titre NBA en 2011 avec Dallas et a été sacré champion olympique avec les Etats-Unis en 2000 et 2008.

Nash : "Je n'étais pas supposé être un jour ici"

De son côté, Steve Nash a remporté le trophée de meilleur joueur de NBA (MVP) à deux reprises en 2005 et 2006. Troisième meilleur passeur de l'histoire, il n'a jamais remporté le titre NBA avec Phoenix, l'équipe où il a fait l'essentiel de sa carrière (1996-98 et 2004-12), mais a été sélectionné à huit reprises pour le All Star Game. "Je n'étais pas supposé être un jour ici", a souri Nash, né en Afrique du Sud, avant d'émigrer au Canada, et resté sans offre d'université à sa sortie du lycée. "J'avais envoyé des cassettes vidéo, personne n'avait aimé ce que j'y faisais, mais personne ne pouvait voir dans ces vidéos, mon obsession pour le basket et ma foi dans le travail qui n'ont jamais diminué en vingt saisons", a rappelé Nash finalement recruté par la modeste université californienne de Santa Clara.

Ray Allen et Grant Hill rentrent aussi au panthéon

Outre Kidd, qui a entraîné Brooklyn (2013-14) et Milwaukee (2014-18), et Nash qui fait partie à temps partiel de l'encadrement de Golden State, la promotion 2018 du Hall of Fame, dévoilée au printemps dernier, comprend également Grant Hill et Ray Allen. Hill a joué en NBA de 1994 à 2013, notamment à Détroit, tandis qu'Allen, vainqueur du titre NBA avec Boston (2008) et Miami (2013), est le meilleur shooteur à trois points de l'histoire. "Je ne crois pas au talent, je suis là parce que j'ai travaillé dur toute ma vie. Donc les gamins qui veulent être l'un d'entre nous, il faut bosser", a prévenu Allen. La légende du basket yougoslave Dino Radja a également été distinguée. L'intérieur, passé par la NBA entre 1993 et 1997 sous le maillot des Celtics, a notamment été deux fois vice-champion olympique, avec la Yougoslavie en 1988 et avec la Croatie quatre ans plus tard.

France tv sport @francetvsport