Ben Simmons et LeBron James

NBA : Philadelphie bouscule Cleveland, Toronto champion à l'Est

Publié le , modifié le

Plus rien n'arrête la jeune et talentueuse équipe de Philadelphie, pas même LeBron James et ses Cavaliers: les Sixers ont enchaîné ce vendredi une 13e victoire de suite (132-130) et délogé Cleveland de la 3e place de la conférence Est. Le tout au terme d'un match épique. A la mi-temps les Sixers menaient de 30 points. De leur côté, les Raptors de Toronto sont désormais assurés de terminer premier de la phase régulière à l'Est grâce à une victoire 92 à 73 face aux Pacers.

Les Sixers étaient pourtant privés de leur pivot camerounais Joel Embiid, opéré d'une fracture du plancher orbital gauche, mais Ben Simmons a pris les choses en mains. Le rookie n'a fait aucun complexe face à King James: il a fini la rencontre, comme son mentor, sur un triple double (trois catégories de statistiques à dix unités et plus) avec 27 points, 15 rebonds et 13 passes décisives.

"C'est une victoire importante, battre une équipe comme celle-ci sans notre joueur All Star (Embiid), c'est fort, tout le monde arrive en forme au bon moment", s'est réjoui le prodige australien. "On ne doit pas fixer de limite à cette équipe, elle est déjà en avance sur les objectifs qu'on lui avait fixés, tout ce qui arrive maintenant, c'est du bonus", a renchéri le vétéran J.J. Redick (28 pts), après cette 49e victoire en 79 matchs.

Cleveland et surtout sa superstar ont fini par se réveiller: James a marqué 44 points, dont 21 dans le seul 3e quart-temps, mais il a gaspillé une chance d'égaliser à la dernière seconde.

Toronto champion à l'Est

Alors qu'il disposait de trois lancers francs pour une faute sur un tir à trois points, le triple champion NBA que les dirigeants de Philadelphie rêvent de recruter en juillet prochain, n'en a marqué qu'un seul. "Etre mené de 30 points dans un match de play-offs, cela peut vous faire perdre une série", a prévenu King James qui s'est offert son 18e triple double (44 pts, 11 passes, 11 rbds) de la saison.

De son côté, Toronto est assuré de remporter pour la première fois de son histoire la conférence Est après sa victoire 92 à 73 face à Indiana grâce aux 25 points de Serge Ibaka.

"C'est quelque chose de gratifiant, mais ce n'est pas notre objectif final", a prévenu l'entraîneur de la franchise canadienne Dwane Casey. Les Raptors (57 v-22 d) ont également établi un nouveau record dans leur histoire de victoires en saison régulière et comptent trois victoires de plus que leurs grands rivaux, les Celtics (54 v-25 d).

Boston qui sera privé de son meneur et meilleur marqueur Kyrie Irving durant les play-offs, a battu Chicago 111 à 104. Déjà qualifié pour les play-offs, Miami s'est lourdement incliné à New York 122 à 98 avec, pour les Knicks, 30 points du remplaçant Damyean Dotson.

A l'Ouest, où cinq billets pour les play-offs sont encore à distribuer avec sept prétendants, Minnesota a décroché une victoire importante sur le parquet des Lakers 113 à 96. Les Timberwolves sont 8es (45 v-35 d) avec une victoire d'avance sur Denver (9e).

AFP