Parker San Antonio Domicile 112010
Tony Parker file au panier | AFP - Getty Images

NBA - Parker fait parler l'expérience

Publié le , modifié le

Tony Parker a enchaîné une nouvelle performance de premier choix en inscrivant 24 points dans la nuit de dimanche, participant ainsi grandement à la victoire de San Antonio contre Oklahoma : (117-104). Dans les autres matchs, les Lakers ont enregistré une deuxième défaite consécutive face à Phœnix (121-116), insolent de réussite à trois points avec 22 tirs primés, tandis que Houston s'est défait des Knicks (104-96).

Tony Parker a de nouveau assuré le spectacle dimanche pour San Antonio, en marquant 24 points lors de la victoire des Spurs à Oklahoma City (117-104), comme la veille contre Philadelphie où il avait fait selon son entraîneur Gregg Popovich son "meilleur match de la saison". San Antonio a gagné pour la septième fois d'affilée et affiche un bilan (8v-1d) que beaucoup d'équipes peuvent lui envier. Matt Bonner a été l'autre élément majeur des Spurs dimanche avec 21 points, tous marqués de derrière la ligne des trois points (7 sur 7). Selon le journal San Antonio Express News, le seul joueur qui affiche une meilleure combinaison points (18,6)-passes décisives (7,6)-interceptions (2,2) que Parker en NBA est le meneur rookie de Washington John Wall (18,1-9,8-3,25). Mais Parker affiche 50% de réussite aux tirs et Wall 44%, note le quotidien. "C'est super de voir Tony jouer comme ça, c'est une des raisons pour lesquelles on a un tel bilan", avait indiqué samedi l'Argentin Manu Ginobili.

En revanche, du côté de Los Angeles, les double tenant du titre connaissent un passage à vide. Après un début de saison tonitruant avec huit succès consécutifs, la franchise californienne a concédé une deuxième défaite. La faute à une équipe des Suns à l'adresse remarquable : avec 22 tirs réussis derrière la ligne des trois points, parfaitement guidé par Jason Richardson, auteur d'un total de 35 points (dont sept tirs à trois points). Phœnix réalise ainsi la deuxième meilleure performance de l'histoire de la NBA, seul le Magic Orlando a pour le moment fait mieux, avec 23 paniers, en 2009. Pourtant, comme d'habitude, le duo infernal des lakers a frappé fort avec 28 points et 17 rebonds pour l'Espagnol Pau Gasol tandis que le légendaire Bryant a manqué le triple double d'un rien (25 points, 14 passes décisives, neuf rebonds).

Tous les résultats de la nuit :

Minnesota - Atlanta : (105-111)
Detroit - Sacramento (100 - 94)
San Antonio - Oklahoma (117-104)
Houston - New-York (104-96)
Phoenix - Los Angeles Lakers (121-116)