durant nowitzki dallas oklahoma 052011
Durant au shoot devant Nowitzki | NBAE Glenn James/NBAE via Getty Images/AFP

NBA: Oklahoma égalise

Publié le , modifié le

Les 29 points de Dirk Nowitzki n'ont pas suffi à Dallas pour creuser l'écart, et Oklahoma City a remporté le deuxième duel face à Dallas 106 à 100. Les deux franchises se retrouvent à égalité 1 victoire à 1 dans cette finale de Conférence Ouest.

James Harden a remis les pendules à l'heure entre les deux équipes en inscrivant les derniers précieux points du Thunder. Oklahoma s'est ainsi imposé 106-100 dans le deuxième affrontement et s'enlève une belle épine du pied avant d'aborder la suite des opérations. Harden a donc fait la différence en marquant 10 de ses 23 points en toute fin de rencontre. Son homologue de Dallas, Dirk Nowitzki, auteur de 48 points lors du premier match, lui a pourtant donné le change en inscrivant 16 de ses 29 points dans le dernier quart temps. Mais dans cette période décisive, ce sont les joueurs du Thunder qui se sont montrés les plus affûtés, grâce à un pourcentage au shoot de 65 % (11 réussis pour 17 tirs). Cette défaite marque un coup d'arrêt pour les Mavericks qui restaient sur sept victoires d'affilée à domicile lors de ces play-offs.

"Nous avons une grande confiance en James (Harden). (...) Il a réalisé de grandes actions de basket, et James n'est pas seulement un bon marqueur. Il est capable de pénétrer. Il est capable de mener le jeu, et j'ai pensé qu'il avait assuré toutes ces fonctions ce soir", a résumé son coach, Scott Brooks. Dans le match 1, le banc du Thunder avait mordu la poussière en encaissant un 53-22 face à son homologue. Cette fois, le vent a tourné, et les remplaçants ont eu raison du banc des Mavs par 50 à 29. En ajoutant les 23 points de Harden (et ses sept rebonds), les 13 points d'Eric Maynor, les huit points de Daequan Cook et les six points, (et deux blocks) de Nick Collison, les joueurs d'Oklahoma ont surpris les Texans.

"Je ne me rappelle pas de la dernière fois où nous avons perdu la bataille du banc", a pesté Barea. "Cela devait arriver un jour, et c'est arrivé ce soir, et je leur accorde beaucoup de mérite. Ils ont été plus agressifs, et ont réalisé de gros tirs", a-t-il résumé. Pour Harden, ce match était sans conteste crucial, et pour lui, "la défense et l'énergie" de son équipe ont été déterminants. "Lorsque le cinq majeur a été remplacé, nous avons su garder le rythme, et c'est ce qui a fait la différence", a-t-il lancé. Le prochain match se disputera samedi à Oklahoma.

Romain Bonte