Dwyane Wade Miami Heat Kevin Garnett boston celtics 052011
Dwyane Wade du Miami Heat devant Kevin Garnett du Boston Celtics | AFP/GETTY

NBA: Miami prend les devants

Publié le , modifié le

Le Miami Heat a creusé l'écart sur les Boston Celtics en remportant mardi son deuxième point dans la demi-finale de conférence Est qui oppose les deux grosses cylindrées du championnat NBA. Duel plus serré en revanche à Oklahoma City, où l'équipe locale est revenue à 1-1 après un succès sur Memphis 111 à 102.

Le champion en titre est bien mal embarqué dans cette demi-finale de conférence est. Avant même d'aborder le tout premier match, les partenaires de Kevin Garnett se doutaient bien qu'ils auraient du pain sur la planche, et cette deuxième rencontre ne fait que confirmer ce sentiment. Dominés dans pratiquement tous les secteurs du jeu, les Celtics ont surtout subi l'explosivité de leurs adversaires, pour s'incliner sur le score de 102-91. Mais le scénario ne leur a pas été profitable. Ils ont d'abord dû composer avec le réveil de la blessure au pied gauche de Paul Pierce qui est intervenu dès le premier quart temps. Et dans le troisième quart temps, c'était au tour de Ray Allen d'accuser le coup suite à un choc avec le très puissant LeBron James. Ce dernier était d'ailleurs dans un grand jour, terminant le match avec 35 points, soit le meilleur marqueur du soir. Mais il n'a pas été le seul à briller pour le Heat, Dwyane Wade ajoutant 28 points, et Chris Bosh s'offrant un double-double (17 points et 11 rebonds). Ce "Big Three" semblait réellement intouchable, et on voit mal comment Boston va pouvoir s'en sortir lors des prochains défis. Le Heat possède désormais un avantage de deux victoires à rien, avant de se déplacer à Boston. "LeBron a été physiquement, mentalement et émotionnellement énorme pour nous ce soir", a résumé le coach du Heat, Erik Spoelstra.

La série opposant les Grizzlies au Thunder promet d'être plus indécise. Oklahoma City est en effet revenu à hauteur de son rival à la faveur d'un succès 111-102 sur son parquet. L'équipe de Kevin Durant (auteur de 26 points) a pris les choses en main dès le premier quart temps affichant de fermes intentions offensives, ce que n'a pas manqué de noter le coach de Memphis. "C'était le comportement classique d'une équipe désespérée", a expliqué Lionel Hollins. "Ce que je veux dire, c'est que les équipes désespérées l'emportent souvent, et ils étaient une équipe désespérée dans leur jeu", a-t-il ajouté. Avec Durant à 26 points, et Russell Westbrook à 24 (et six passes décisives), alors que le meilleur marqueur côté Grizzlies, Mike Conley, n'a pas démérité avec 24 points. Marc Gasol y est allé de ses 10 rebonds mais l'adversaire était plus efficace en défense avec un marquage de près sur celui qui leur avait donné le tournis lors du premier match. Zach Randolph qui avait inscrit 34 points dans le premier duel, s'est cette fois contenté de 15 petits points. Au prochain match, Oklahoma devra batailler dans le Tenessee. Cette série est loin d'être terminée.

Résultats de la nuit
       . Conférence Est

       A Miami:
       Miami bat Boston 102 à 91
       (Miami mène la série 2 à 0)
       . Conférence Ouest
       A Oklahoma City:
       Oklahoma City bat Memphis 111 à 102
       (Oklahoma et Memphis sont à égalité 1 victoire à 1)

Romain Bonte