Derrick Rose - Chicago
Derrick Rose (Chicago Bulls) | AFP - LAYNE MURDOCH

NBA - Chicago fait chuter San Antonio

Publié le , modifié le

A lui seul, ou presque, Derrick Rose (42 points, record en carrière) a fait chuter l'irrésistible armada de San Antonio (109-99). Meilleur marqueur de son équipe avec 26 points, Tony Parker n'a pu empêcher la défaite des Spurs. Dans l'autre match de la soirée avant la pause de la NBA pour le All Star Game ce week-end, Dallas est allé s'imposer sur le parquet de Phœnix, avec un très bon Dirk Nowitzki à la baguette, auteur de 35 points.

"On a marqué 99 points, avec 49% de réussite aux tirs et sept tirs à trois points. On pensait pouvoir gagner. Il nous en a empêché." Face à la performance de Derrrick Rose (42 points, 8 passes, 5 rebonds et 1 perte de balle), Gregg Popovich, l'entraîneur des Spurs, reste sans voix. Son équipe, qui affiche de loin le meilleur bilan de la NBA a concédé une 10e défaite cette saison (pour 46 victoires). Le dernier des neuf matchs que sa franchise disputait à l'extérieur a été celui de trop. Tony Parker (26 points) a pourtant tenté de maintenir son équipe à flots. En vain. Toujours privés de leur pivot, Joakim Noah (14,2 points et 11,7 rebonds de moyenne), opéré du pouce en décembre, Chicago confirme sa position de troisième force de la Conférence Est derrière Boston et Miami.

A 22 ans, "D-Rose" n'en finit plus d'impressionner en NBA. Premier joueur des Bulls à être titulaire au All Star Game depuis Michael Jordan (1998), il a inscris 24,5 pts, 8,2 rbds et 4,4 passes de moyenne depuis le début de la saison. "J'essayais simplement de faire tout mon possible pour l'emporter et ce soir, tout rentrait" a commenté Rose à l'issue de la rencontre. La main chaude en fin de partie, il a inscris les 10 derniers points de son équipe dans le quatrième quart-temps. En continuant à ce rythme il pourrait vraisemblablement prétendre au statut de MVP (Most Valuable Player) en fin de saison.

Beaubois plus discret

Deux Français étaient opposés lors de la rencontre entre Phoenix et Dallas (106-112). Sans briller, ils ont offert deux prestations correctes.

Rodrigue Beaubois (Dallas): première titularisation cette saison pour  Beaubois, et ce dès son deuxième match. Impressionnant mercredi pour son retour  en compétition après une fracture d'un pied en août (13 points et 6 passes  décisives en 20 minutes contre Sacramento), le Guadeloupéen a été un peu plus  en retrait jeudi à Phoenix, avec 9 points, 2 passes, 1 rebond et 1 interception  en 19 minutes. Ce sont en fait ses 5 fautes qui ont pesé lourd et limité son  activité, ainsi qu'une certaine maladresse (4 sur 10 aux tirs). Son compatriote  Ian Mahinmi n'est pas entré en jeu lors de la victoire contre les Suns  (112-106), au lendemain de son match catastrophe devant Sacramento (6 fautes en  7 minutes). Emmenés par Dirk Nowitzki (35 pts), les Mavs ont gagné leur 40e  match (pour 16 défaites). Seul San Antonio fait mieux à l'Ouest.
      
Mickaël Piétrus (Phoenix): 11 points et 2 rebonds en 26 minutes pour "Air  France", c'est plutôt correct, d'autant qu'il a limité sa maladresse habituelle  à un 4 sur 9 aux tirs (1 sur 4 à trois points). Mais ses 3 pertes de balle et 4  fautes sont à ranger dans la case +moins bien+.

Les résultats de la nuit de jeudi :

Chicago - San Antonio (109-99)
 Phœnix- Dallas (106-112)