Tyson Chandler Dallas Mavericks Derek Fisher lakers nba 052011
Tyson Chandler au-dessus de Derek Fisher | Kevork Djansezian/Getty Images/AFP

NBA: Chicago égalise, Dallas creuse l'écart

Publié le , modifié le

Rien ne va plus pour les Lakers qui se retrouvent menés par les Mavericks de Dallas 2-0 après un nouvel échec (93 à 81). De son côté, Chicago et Derrick Rose, fraîchement élu MVP de la saison, a remis les pendules à l'heure face à Atlanta en remportant le deuxième match 86 à 73. Les deux franchises se retrouvent à égalité 1 victoire à 1.

RESULTATS DE LA NUIT
       . Conférence Est
A Chicago:
       Chicago bat Atlanta 86 à 73
       (Chicago et Atlanta sont à égalité 1 victoire à 1)      
       . Conférence Ouest
       A Los Angeles:
       Dallas bat Los Angeles 93 à 81
       (Dallas mène la série 2 victoires à 0)

Kobe Bryant s'y voyait déjà, avec une belle bague de champion au doigt. Mais les dieux du basket en ont peut-être décidé autrement, car désormais, les Lakers sont bel et bien menés 2-0 dans leur série qui les oppose à Dallas. Battus devant leur public face à Dallas (93-81), les Lakers vont devoir aller défier les Mavericks par deux fois à l'extérieur... L'humiliation n'est pas très loin et après déjà l'élimination des Spurs, l'un des favoris est tout proche de la sortie. La franchise la plus titrée du XXIe siècle (cinq titres entre 2000 et 2010) a une fois encore été surprise par les coéquipiers de Dirk Nowitzki. L'Allemand a empoché 24 points  et  pris 7 rebonds, mais la victoire des Mavs s'est également construite grâce aux qualités de "seconds couteaux", à l'instar du Portoricain JJ Barea qui a réalisé des merveilles dans la raquette adverse lors du dernier quart temps. Il a d'ailleurs inscrit 8 points et donné 2 passes décisives dans ce seul quart temps. Moins surprenant, la paire d'intérieur Tyson Chandler-Brendan Haywood a donné le change à son homologue composée de Pau Gasol et Andrew Bynum. Pour Bryant, la soirée n'était sûrement pas sa plus belle, mais il a fait le boulot avec 23 points, tout comme Bynum (18 pts). Seul Gasol a semblé rester sur sa faim avec 13 points. Et on ne le dira jamais assez, mais un titre se construit également avec un banc de qualité, la preuve en est avec la piètre performance des remplaçants de la franchise californienne, qui se sont contentés d'un taux de 26% de réussite aux tirs, et que dire d'un 2/20 aux trois points ?...

A l'Est, la première rencontre de cette demi-finale de conférence n'avait pas tourné en faveur des Chicago Bulls, mais ces derniers ont retrouvé du mordant dans la deuxième rencontre face aux Hawks 86-73. Chicago parvient ainsi à égaliser à 1-1 et se prépare déjà pour le troisième match qui aura lieu vendredi à Atlanta. Désigné meilleur joueur (MVP) de la saison régulière la veille du match, le meneur des Bulls Derrick Rose a fait honneur à son nouveau titre, en inscrivant 25 points et distillant 10 passes décisives. Pourtant touché à sa cheville gauche depuis le premier match face à Atlanta, Rose a visiblement repris des couleurs. Rose n'est pas le seul à s'être illustré côté Bulls, un certain Joakim Noah ayant lui aussi donné du fil à retordre à ses adversaires avec 19 points et pas moins de 14 rebonds. Les Bulls ont rapidement pris l'ascendant dans cette rencontre, et comptaient un avantage de 14 points au milieu du dernier quart temps. Si les Hawks ont eu le mérite de réduire cet écart à six points, les Bulls ont aussitôt repris du poil de la bête en enchaînant 6 points de suite, et empocher une bien précieuse victoire.

Romain Bonte