Johan Passave-Ducteil et Trenton Meacham
Johan Passave-Ducteil et Trenton Meacham | CEDRIC LECOCQ/TEAMSHOOT

Nanterre rate une belle occasion

Publié le , modifié le

La JSF Nanterre a subi mardi son premier revers en Eurocoupe cette saison (72-86), face aux joueurs allemands d’Ulm qui ont pris leur revanche à domicile, une semaine après avoir été battus en terre parisienne. Les Franciliens, toujours leaders du groupe I, ne sont pas encore en huitième de finale mais restent en bonne posture pour la qualification.

La scène européenne était devenue une sorte d’échappatoire pour les Nanterriens. Victimes d’une sérieuse dégringolade en Championnat, les Verts semblaient dérouler en Eurocoupe, comme en témoignait leur succès contre leurs principaux rivaux du groupe I, Ulm, la semaine passée. La magie n’a toutefois pas opéré ce mardi soir dans le Bade-Wurtenberg, où la JSF s’est heurtée à l’engagement des joueurs allemands, plus adroits et appliqués. 

Nanterre coule dans le 3...

Si les visiteurs ont tenu le coup en première mi-temps (43-37) grâce à un très bon Kevin Lisch (15 points, 3 interceptions), ils se sont complètement effondrés au retour des vestiaires. Confondant vitesse et précipitation, les champions de France en titre encaissaient un 13-27 dans le troisième quart-temps. Un éclat dont ils ne se relèveront jamais : trop brouillons en attaque, complètement dominés au rebond, les joueurs de Nanterre ont même affiché jusqu’à 22 points de retard.

... mais garde la tête du groupe I

Heureusement, tout n’a pas été perdu pour les hommes de Donnadieu, qui en s’inclinant de moins de 18 points (l’écart du match aller), conservent le point average – et donc la tête du groupe – sur Ulm. En cas de victoire lors de l’une des deux prochaines rencontres, contre Cantu puis Izmir, Nanterre deviendra la première équipe française à se hisser à ce stade de l’Eurocup depuis Strasbourg et Nancy. C’était il y a sept ans déjà.

Gravelines passe si près

L'autre équipe française engagée en Euroligue avait absolument besoin d'une victoire pour encore espérer sortir du groupe J. Hélas, après avoir livré un match plein, à l'image de Diawara auteur de 27 points, et abordant le dernier carré à égalité parfaite avec  Sassari (73-73), Gravelines s'est incliné d'un tout petit point face à l'équipe italienne (95-94). Un point qui fait mal, car les Nordistes derniers de leur groupe ont sans doute hypothéqué leur dernière chance de redresser leur situation.