John Linehan (Nancy)
John Linehan (Nancy) au lay-up | BULENT KILIC / AFP

Nancy se tire une balle dans le pied

Publié le , modifié le

En passant à côté de ses deux premiers quart-temps (23-17 et 32-17), Nancy ne pouvait guère espérer briguer sa 2e victoire en Euroligue sur le parquet de Fenerbahçe. Et pourtant le Sluc, privé d'Akingbala, a donné quelques frayeurs aux supporters turcs en titillant l'Ulker jusqu'au bout (90-86). Meilleur joueur lorrain avec 22 pts, 6 rbds et 6 passes, Nicolas Batum a aussi causé la perte de son équipe sur des ballons perdus dans le money-time (9 au total).

Rarement Nancy aura connu une telle entame. Avec un 5-0 initial, le Sluc avait pourtant pris le match par le bon bout. Mais la lumière s'est éteinte très vite sur un 17-0. Sans forcer, Bogdanovic mettait les Nancéiens au supplice, notamment au cours d'une deuxième période fantomatique (32-17). Mené 55-34 à la pause, Nancy avait pris un bon bouillon. Il faut que croire que les mots de Jean-Luc Monschau furent bouillants dans les vestiaires car ses troupes avaient changé d'attitude en revenant sur le parquet.

Handicapé par l'absence d'Akingbala dans la raquette, Nancy trouvait avec Samnick (24 pts) et Moerman (11 pts) un parfait complément à Nicolas Batum, seul à surnager en début de match. Fenerbahçe ne se doutait de rien et lâchait du lest. En perdant leur rythme, les turcs perdaient aussi les pédales et voyaient les Lorrains se rapprocher de plus en plus vite. Sur une faute technique de Preldzic, Nicolas Batum ramenait son équipe à -5 (36e). L'ailier des Blazzers captait tous les ballons mais retombait dans ses travers. A trop vouloir en faire, il perdait des ballons précieux (9 au total). Omer Onan se chargeait du reste avec un tir primé qui relançait l'Ulker vers leur premier succès européen de la saison (90-86).

Seule consolation, Nancy repart de Turquie avec un record en poche, celui des passes décisives délivrées par un seul homme, John Linehan, avec quinze unités. L'ancien record de 14 passes était détenu par deux joueurs, Tyus Edney avec Trévise en 2004 et Theo Papaloukas avec Olympiakos en 2009.

Résultats de la 3e journée

Mercredi
Groupe A:
Vitoria (ESP) - Olympiakos Le Pirée (GRE) 81-79
Groupe B:
KK Zagreb (CRO) - CSKA Moscou (RUS)  47-89
Groupe D:
Sienne (ITA) - Galatasaray (TUR)  103-77
Lujbljana (SLO) - Gdynia (POL)  70-62

Jeudi
Groupe A:
Fenerbahçe (TUR) - Nancy (FRA) 90-86
Cantu (ITA) - Bilbao (ESP) 78-69
Groupe B:
Bamberg (GER) - Malaga (ESP) 78-79
Groupe C:
Maccabi Tel-Aviv (ISR) - Real Madrid (ESP) 88-82
Partizan Belgrade (SRB) - Charleroi (BEL) 91-81
Milan (ITA) - Efes Istanbul (TUR) 54-62
Groupe D:
Kazan (RUS) - Barcelone (ESP) 65-93

Vendredi
Groupe B:
(20h45) Panathinaïkos (GRE) - Kaunas (LTU)