Nicolas Batum
A l'instar de Nicolas Batum (Nancy), les stars de la NBA quittent la Pro A après 8 journées. Le championnat américain doit reprendre à Noël. | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Nancy face au géant espagnol

Publié le , modifié le

Leader de ProA avec cinq victoires en autant de matchs, Nancy reçoit le club espagnol de Vitoria, jeudi, à l'occasion de la 4e journée d'Euroligue. Une rencontre que les Lorrains appréhendent face au leader incontestable de la poule A mais qu'ils vont devoir tenter de remporter pour faire oublier leurs revers inaugural à Cantu et le dernier en date sur le parquet de Fenerbahçe.

Après un succès face à Bilbao lors de la 2e journée d'Euroligue, Nancy s'apprête à affronter une autre formation espagnole. Mais face aux Basques de Vitoria, deux fois finalistes et trois fois dans le Final Four, la tâche risque d'être moins facile. Les hommes de Duško Ivanovi? sont en effet des adversaires de tailles. Favoris de leur poule, ils ont réalisé un sans faute depuis le début de la compétition, s'imposant à Fenerbahçe et battant Cantu et l'Olympiakos. Quarts de finalistes la saison passée, ils ont également réalisé une entame de championnat satisfaisante (4 victoires en 6 matches) et restent sur un franc succès face à Obradoir. De quoi renforcer un peu plus la confiance.

De son côté, Nancy, au top en ProA avec 5 succès en 5 matches, est un peu plus à la peine dans la grand messe européenne. Les Lorrains n'ont obtenu qu'un seul succès. C'était à domicile face à Bilbao (87-73). De nouveau dans leur Palais des sports de Jean Weille, l'envie de préserver leur invincibilité sera à coup sûr très forte. Pour tenter de l'emporter, les Nancéiens pourront compter sur leur star du moment, l'ailier Nicolas Batum, revenu en France en raison du lock-out en NBA, mais aussi sur l'intérieur Viktor Samnick. Même si la défaite était au rendez-vous, les deux hommes ont inscrits pas moins de 46 points à eux deux lors de leur dernier match, face aux Turcs du Fernerbahçe.

Malheureusement pour le coach lorrain Jean-Luc Monschau, son effectif est loin d'être au complet. "On s’apprête à recevoir le premier invaincu de notre poule d’Euroligue et demain (aujourd’hui), je n’aurai que cinq joueurs valides !", s'inquiète-t-il à juste titre. Avec une infirmerie bien remplie (entorses pour Shuler, Akingbala, Amagou, infiltrations dorsales pour Grant, Sylla toujours absent, Linehan fatigué), pas simple en effet d'aborder un match aussi sereinement qu'on le voudrait. Quoi qu'il en soit, les Cougars comptent bien tout donner afin de "sortir du terrain en étant fiers".

Programme de la 4e journée

Mercredi 9 novembre
Groupe A:
(19h45) Cantu (ITA) - Olympiakos Le Pirée (GRE)
Bilbao (ESP) - Fenerbahçe (TUR)
Groupe B:
(19h45) Malaga (ESP) - KK Zagreb (CRO)
Groupe D:
(18h00) Lujbljana (SLO) - Galatasaray (TUR)

Jeudi 10 novembre:
Groupe A:
(19h45) Nancy (FRA) - Vitoria (ESP)
Groupe B:
(17h45) Kaunas (LTU) - Bamberg (GER)
(20h00) Panathinaïkos (GRE) - CSKA Moscou (RUS)
Groupe C:
(18h00) Efes Istanbul (TUR) - Maccabi Tel-Aviv (ISR)
(19h30) Charleroi (BEL) - Milan (ITA)
(19h45) Partizan Belgrade (SRB) - Real Madrid (ESP)
Groupe D:
(19h45) Barcelone (ESP) - Sienne (ITA)
Gdynia (POL) - Kazan (RUS)

Isabelle Trancoën