Nancy Akingbala lay-up 102010
Akingbala marque pour Nancy | AFP - JOHANNA LEGUERRE

Nancy au pouvoir, l'Asvel chute encore

Publié le , modifié le

Les Couguars rugissent toujours. Les Nancéiens ont pris seul la tête de la Pro A grâce à leur succès 76-69 sur Poitiers lors de la 3e journée. Strasbourg est tombé au Rhénus face au Mans (59-80). Paris-Levallois a été étrillé par Le Havre 57-88. On n'est pas loin de l'accident industriel à Villeurbanne puisque les Verts enregistrent une 3e défaite (74-66 à Hyères-Toulon). Roanne stoppe Chalon 74-83. Dimanche, Cholet s'est relancé contre Orléans 75-67.

Pau-Orthez n'est pas seul à la dernière place. Poitiers et Villeurbanne sont là. Depuis le début de saison, on parle beaucoup d'eux mais le palmarès ne fait pas gagner des matches, ni pour les Béarnais, ni pour les Rhodaniens. Au contraire, c'est une chape de plomb qui pèse sur les bras villeurbannais. Après deux premières sorties calamiteuses, les Verts ont retrouvé des couleurs à Hyères-Toulon mais ont fini par coincer dans le money-time sous les assauts varois orchestrés par Shaun Fein (21 pts). Cliff Hammonds (20 pts, 7 rbds) avait pourtant donné l'avantage à l'Asvel 66-65 (39e) mais le HTV passait un terrible 9-0 final. A la recherche d'un premier succès cette saison, Villeurbanne va retenter sa chance vendredi contre le leader invaincu Nancy. Les Lorrains ont eux aussi attendu les dernières secondes pour se débarrasser de Poitiers 76-69. Le Sluc new-look apparaît beaucoup plus équilibré sans Ricardo Greer et pourrait créer la surprise cette saison.

Exilé à Strasbourg, le Portoricain (6 pts) a été quasiment réduit au silence par Le Mans. Frédéric Sarre avait raison de craindre le MSB et son armada. Les premières secondes lui donnaient raison avec trois tir primés de Dewar (20 pts au total) qui mettaient les Manceaux sur orbite. Intenable dans la raquette, Alain Koffi poursuivait lui son abattage (18 pts et 13 rebonds) avec un troisième double-double en trois matches. La SIG ne s'en relevait pas et s'inclinait 59-80. Après son accident en ouverture contre Le Havre, Le Mans revient logiquement aux affaires. Chalon est tombé de son nuage à cause d'un Roanne accrocheur (74-83). Malmenée pendant la première mi-temps, le Chorale s'est mise à chanter grâce à Nsonwu (17 pts) et Rivers (19 pts). Le carton de la soirée est pour Gravelines qui a étrillé Vichy 84-48. Une leçon de collectif où Bokolo (20 pts, 5 rebonds, 5 passes) a souvent montré la voie.

Dimanche, Cholet avait digéré sa défaite à Sienne pour son entrée en Euroligue. Les Choletais ont manqué de rythme en début de match face à des Orléanais plein d'audace. Mais la mi-temps requinquait les hommes de Kunter qui passaient un 26-15 décisif. Avec une aussi large force de frappe en face (Meija 19 pts, Robinson 14 pts, Nelson 12 pts, Marquis 12 pts), Orléans ne tenait pas la distance et s'inclinait 75-67.