Yao Ming portrait 2010
L'ancien basketteur Yao Ming, ambassadeur de la Chine pour 2019 | Jeff Gross/Getty Images/AFP

Ming dit stop

Publié le , modifié le

Ses blessures à répétition ont eu raison de lui. Le géant chinois Yao Ming a annoncé qu'il mettait fin à sa carrière, rapportent plusieurs médias. Ses deux mètres 30 lui avaient permis de devenir le premier Chinois à se faire un nom en NBA. Premier choix de la draft 2002, le pivot des Houston Rockets aura participé à huit All Star Games. Il termine sa carrière avec une moyenne par match de 19 points, 9,3 rebonds et 1,9 contres.

Le natif de Shangaï avait été opéré en janvier du pied gauche pour une fracture de fatigue. C'est à ce pied, qu'il avait déjà été blessé en 2008. Après l'opération, Ming avait espérer pouvoir prolonger avec les Rockets et se relancer lors de la prochaine saison, mais en vain. Cette saison, il n'aura pu fouler les parquets qu'à cinq reprises, bien trop peu pour convaincre qu'il pouvait refaire surface, surtout après une saison 2009-2010 totalement blanche. Le joueur de 30 ans aurait  fait part dans la semaine, à la direction de la NBA et à son club, de sa décision de ne pas repartir sur les parquets. De départ a déjà suscité quelques réactions dans le monde du basket, à l'instar de Shaquille O'Neal et son ancien coéquipier Tracy  McGrady qui se sont tous deux exprimés via leurs pages personnelles de microblogging. "Tu vas me manquer, frèrot. Profite de la retraite. Partons en vacances tous les deux, toi et moi", a ainsi proposé O'Neal dans une vidéo.

Romain Bonte