LeBron Jame tout sourire devant Kevin Garnett
LeBron Jame tout sourire devant Kevin Garnett | Mike Ehrmann / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Miami mate les Celtics

Publié le , modifié le

Miami a bien démarré la finale de la Conférence est en dominant Boston 93 à 79 lors du match d'ouverture. Avec 32 points et 13 rebonds, LeBron James a été le grand artisan de la victoire de son équipe. Le Heat a pu compter sur Dwyane Wade (22 points 7 passes), pour mener de bout en bout au score face à des Celtics accrocheurs à l'image de Kevin Garnett (26 points, 10 rebonds). Face à l'une de ses bêtes noires, le Heat démarre idéalement la série.

Excepté le deuxième quart-temps (25-35 pour Boston), Miami a contrôlé les débats,  mené au score toute la partie et compté jusqu'à 17 points d'avance. Si l'attaque a bien fonctionné, c'est surtout la défense du Heat qui a posé des problèmes aux Celtics. Avec onze contres, à une unité du record de la franchise en play-off, les Floridiens ont imposé leur physique et leur hargne pour contenir à 11 points Boston après le premier quart-temps (21-11). Malgré le réveil de Boston dans le deuxième quart-temps (46-46 à la pause), les coéquipiers de James ont donné le ton d'un match dont ils détenaient toutes les clés.

Toujours sans Chris Bosch, blessé aux abdominaux, mais avec un bon Ronny Turiaf (4 points, 5 rebonds en 18 minutes), le Heat a encore haussé l'intensité défensive pour la suite. Résultat: un petit 39% de réussite au tir pour Boston. "Ce fut un match bizarre" a reconnu le coach de Miami Erik Spoelstra. "Les deux équipes ont eut des bonnes séquences. Je pense que nous pouvions mieux jouer. Je suis sûr que les Celtics disent la même chose mais nous avons été capable de trouver la solution pour les bloquer et c'est ce qu'il faut faire contre cette équipe."

Wade décisif

Bien mieux depuis quelques matches, Wade s'est montré décisif dans le troisième quart-temps en inscrivant 11 points après un début de match plutôt discret. Le meneur floridien a concrétisé la domination de son équipe (26-15 dans le troisième quart-temps)."Dans ce troisième quart-temps, le match nous a échappé", a reconnu l'entraîneur de Boston Doc Rivers. "Nous nous sommes précipités en attaque et nous ne sommes jamais revenus dans le rythme."

Responsabilisé depuis le match 3 perdu face à Indiana, une défaite devenu référence (trois succès de suite depuis), le duo James-Wade a développé une grosse activité et pris les shoots importants dans les moments clés. Le duo All Star a reçu une aide  plus que précieuse du trio Battier-Chalmers-Miller, 27 points à eux trois. "Nous n'avons pas joué notre meilleur basket", a temporisé LeBron James. "Nous avons eu quelques belles séquences offensives, mais eu des manquements en  défense". En face, Paul Pierce (12 points, 5 sur 18 au tir), Ray Allen (6 points, 1 sur 6 au tir) et Rajon Rondo (16 points, 9 rebonds, 7 passes mais un petit 8 sur 20 au tir) n'ont pas eu leur rendement habituel pour soutenir Garnett. Encore moins Mike Piétrus (1 points, 1 rebonds). Bref, les leaders ont répondu présents à Miami, pas à Boston.

Mathieu Baratas