Lebron James prend le dessus sur Dirk Nowitzki
Lebron James (d) prend le dessus sur Dirk Nowitzki (g) | RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Miami et New York brillent déjà

Publié le , modifié le

LeBron James et Carmelo Anthony ont offert des succès de prestige à leur équipes respectives de Miami et de New York. Le Heat a pris sa revanche à Dallas (105-94). Les Knicks ont arraché un premier succès sur les Celtics. Les Lakers se sont inclinés à domicile face à Chicago pendant que leurs voisins de Los Angeles, les Clippers, s'imposaient à l'extérieur. Les Thunder d'Oklahoma City ont dominé Orlando (97-89).

Dans une saison raccourcie à 66 matches par équipe (au lieu de 82), la NBA avait volontairement choisi d'ouvrir sa saison par trois sommets pour relancer l'intérêt autour du championnat après la grève des basketteurs millionnaires. C'est réussi. Les premières joutes ont le ton d'une saison qui s'annonce spectaculaire, dense et palpitante.

James et Anthony en leader

C'est toujours bon pour le moral et la confiance de commencer par un succès sur un rival direct pour le titre. LeBron James avait fini la saison 2010-2011 tête basse, battu en finale par Dallas. Miami a pris une toute petite revanche dimanche en allant corriger les Mavericks chez eux (105-94), avant une rencontre où ces derniers ont cérémonieusement accroché au plafond le drapeau de champion NBA, comme le veut la tradition. Sans les Heat qui étaient eux rentrés aux vestiaires pour ne pas assister à la cérémonie.

James s'est fendu de 37 points, 10 rebonds et 6 passes décisives, Dwyane Wade a aussi brillé avec 26 pts, 8 rebonds. Résultat: Miami menait de 32 points à la fin du troisième quart-temps avant de faire tourner leur effectif en fin de match. Moins en réussite à l'image de l'Allemand Dirk Nowitzki (21 pts à seulement 6 sur 15 aux tirs), les Mavs vont clairement devoir trouver une nouvelle cohésion après le départ de six joueurs sacrés champions il y a six mois: Tyson Chandler (New York), J.J. Barea (Minnesota), DeShawn Stevenson (New Jersey), Corey Brewer (Denver), Peja Stojakovic (retraite) et Caron Butler (Los Angeles Clippers).

A New York, dans un Madison Square Garden partiellement rénové, Anthony s'est aussi fendu de 37 points pour aider les Knicks à battre Boston dans les dernières secondes grâce à deux lancers francs (106-104). Ils ont lancé un message aux Celtics, leaders de leur division Atlantique ces quatre dernières années: "Il faudra compter sur nous cette saison !". L'arrivée de Chandler (6 contres) donne à New York l'assise défensive qui lui manquait dans la raquette.

Côté Boston, Rajon Rondo a signé un double double avec 31 points et 13 rebonds, comme l'ailier remplaçant Brandon Bass (20 points, 11 rebonds). Mais les Celtics étaient privés d'un joueur vedette, Paul Pierce (talon). Nouveau joueur des Celtics, le Français Mickaël Piétrus n'a pas joué car il n'a pas encore eu le temps de rejoindre l'équipe.

Clippers mieux que les Lakers

Des Clippers new look sont allés battre Golden State (105-86) dans le sillage de Chris Paul (20 points, 9 passes), attendu comme le Messie dans l'une des pires franchises de NBA. La greffe semble prendre vite dans un cinq majeur équilibré: au pivot DeAndre Jordan les contres (8), à l'ailier Caron Butler les rebonds (10), à l'arrière Chauncey Billups les shoots (19 tentés) et à Blake Griffin les envolées spectaculaires (22 pts). Le tout sous la baguette de Paul. A revoir.

Chicago est allé surprendre les Los Angeles Lakers, privés de leur pivot Andrew Bynum (suspendu), avec un renversement de situation dans la dernière minute sous l'action combinée de son MVP Derrick Rose et de Luol Deng (88-87) alors que Kobe Bryant (28 points, 8 pertes de balle) a joué avec une déchirure d'un tendon de la main droite. Les Bulls étaient menés de 6 points (87-81) à 55 secondes de la fin mais grâce aux 5 points, 2 rebonds, 1 interception et 1 contre (sur Bryant) de Deng dans cette dernière minute, ajoutés à un tir en lob magistral devant Pau Gasol de Rose (22 points) avec seulement cinq secondes à jouer, ils ont renversé la vapeur. Le Français Joakim Noah a été plutôt discret: 6 points (3 sur 12), 9 rebonds et 3 interceptions, 5 fautes. Finalistes de la Conférence Est la saison passée, les Bulls de Rose, qui vient de signer une prolongation de contrat de cinq ans pour près de 100 millions de dollars, ont clairement l'ambition -et les moyens- de faire mieux cette saison.

Très attendus à l'Ouest cette saison, les Thunder d'Oklahoma City ont dominé Orlando (97-89) avec 30 points de Kevin Durant.

Résultats de la nuit
New York - Boston 106-104
Dallas - Miami 94-105
Lakers - Chicago 87-88
Golden State - Clippers 86-105
Oklahoma City - Orlando 97-89

Mathieu Baratas