NBA Dallas Mavericks Mahinmi contre 122010
Ian Mahinmi au contre avec les Mavericks de Dallas | AFP - Getty images

Miami et Dallas dans le dur

Publié le , modifié le

Battu pour la troisième fois en trois rencontre, le Heat, toujours privé de Lebron James, n'a pas résisté à la furia des Bulls de Derrick Rose. Un coup d'arrêt dans la progression de Miami qui a perdu Chris Bosh en fin de rencontre. Ian Mahinmi, auteur de 17 points, a eu l'occasion de se montrer lors de la sévère défaite de Dallas à Memphis (89-70), la 5e d'affilée pour les Mavericks. Encore plus efficace, Nicolas Batum (23 points) a lui gagné avec Portland.

« Un être vous manque et … » Alphonse de Lamartine ne pensait certainement au Heat de Miami ou même au sport lorsqu’il a écrit sa célèbre citation mais il décrit parfaitement la situation de collectifs qui perdent leur leader de jeu. Privé de LeBron James (cheville) pour le deuxième match consécutif, Miami s'est incliné pour la troisième fois d'affilée à Chicago (99-96), après des revers à Denver et chez les Los Angeles Clippers. Le club floridien restait pourtant sur une série de 13 victoires de rang à l'extérieur. Pour corser la difficulté, le Heat a aussi eu la malchance de perdre Chris Bosh en fin de troisième quart temps, à cause lui aussi d'un problème à une cheville. Il avait inscrit 17 points.

Le seul membre du Big Three opérationnel dans le dernier quart temps, Dwyane Wade, s'est démené (33 points, dont 12 dans la seule dernière période, 6 rebonds, 5 contres, 4 passes) mais n'a pas pu tout faire tout seul. Le Heat (30v-12d) a subi la loi du meneur de jeu des Bulls Derrick Rose, auteur de 34 points (27 tirs tentés), 8 passes décisives, 4 rebonds et 3 contres devant les 23.000 spectateurs d’unUnited Centre en feu. Chicago, toujours privé de son pivot franco-américain Joakim Noah, a fait la différence sur un panier à trois points crucial de Kyle Korver à 25 secondes de la fin alors que Miami avait l'avantage (96-95).

Ian Mahinmi, auteur de 17 points, a eu l'occasion de montrer son savoir-faire lors de la sévère défaite de Dallas à Memphis (89-70), la 5e d'affilée pour les Mavericks. En l'absence de Tyson Chandler, le pivot titulaire des Mavs, malade, Mahinmi a vu ses minutes augmenter et en a bien tiré parti: en 19 minutes de jeu comme remplaçant du titulaire Brendan Haywood, il a marqué 17 points, avec un impeccable 6 sur 6 aux tirs, et pris 6 rebonds, dont 4 sous le panneau adverse. Dans une prestation offensive d'une extrême pauvreté de la part des Mavericks, Mahinmi a été le seul à briller et il a fini meilleur marqueur de son équipe. Après deux titularisations successives non concluantes, le pivot tricolore Alexis Ajinça est resté sur le banc pendant quasiment tout le match contre Memphis. Il est entré à trois minutes de la fin et s'est immédiatement distingué avec un panier à trois points, son seul fait de match.

En excluant Mahinmi, Dallas a shooté à seulement 26,5% de réussite. Les Mavs n'avaient marqué que 48 points (!) à l'entame du dernier quart temps et ont terminé avec leur plus petit score de la saison. La rencontre marquait le retour de l'Allemand Dirk Nowitzki après neuf matches d'absence sur blessure à un genou. Mais la vedette des Mavericks a été exclu de la rencontre dans le troisième quart temps après deux fautes techniques, frustré par sa prestation moyenne (7 pts, 5 rbds en 15 min).

Nicolas Batum a flambé lors de la victoire des Blazers à domicile contre les faibles New Jersey Nets (96-89), marquant son plus grand nombre de points de la saison. Avec 23 points (9 sur 15 aux tirs) et 6 rebonds, l’ex-Manceau semble retrouver le rythme qui était le sien en début de saison avant son passage à vide de décembre, qui lui avait coûté sa place de titulaire. Portland restait sur trois défaites d'affilée.

Avec 6 points et 4 rebonds à Portland, soit exactement les mêmes stats que la veille à Los Angeles contre les Lakers, Johan Petro a vu son temps de jeu (14 min en moyenne) et son rendement (5 pts, 3,6 rbds) en nette hausse en janvier mais New Jersey reste sur 10 défaites en 11 matches. Toujours très complet, Boris Diaw a manqué de poids offensif lors de la défaite des Bobcats à domicile face à la Nouvelle-Orléans (88-81). Il termine ses 39 minutes de jeu avec 9 points (4 sur 11 aux tirs), 9 rebonds, 4 passes décisives et 2 contres. Enfin, Kevin Séraphin est resté sur le banc lors de la défaite à domicile des Wizards contre Toronto (98-95). Il avait pourtant fait une apparition lors des cinq derniers matches de Washington.

Résultat de la nuit de samedi
Atlanta – Houston 106 - 112
Charlotte - Nouvelle Orléans 81 - 88
Washington – Toronto 98 - 95
Detroit – Sacramento 110 - 106
Chicago – Miami 99 - 96
Memphis – Dallas 89 - 70
Minnesota – Orlando 99 - 108
Denver – Cleveland 127 - 99
Portland - New Jersey 96 - 89

Mathieu Baratas