ProA Roanne Cholet Mejia 032011
Le Choletais Samuel Mejia devant la défense roannaise | AFP - Philippe Merle

Mejia quitte Cholet pour rejoindre Moscou

Publié le , modifié le

L'ailier de Cholet, Sammy Mejia, a signé pour deux saisons au CSKA Moscou, a indiqué le club russe qui a également recruté le pivot serbe des Boston Celtics, Nenad Krstic. Après deux années passées dans le Maine et Loire où il a brillé tant sur la scène nationale qu'européenne, le Dominicain se lance un nouveau défi. Elu meilleur joueur de ProA cette saison, il intègre l'une des plus grosses cylindrées du continent.

C'était l'une des stars de la ProA. A 28 ans, Samuel Mejia a choisi de quitter la France, après deux saisons à Cholet, pour rejoindre le CSKA Moscou. Ses 18 points et plus de 5 rebonds de moyenne par match dans la saison régulière comme en play-offs en France, ses 15pts et 5.5 rebonds par match en Euroligue ont bien évidemment largement pesé dans ce transfert. Elu meilleur joueur étranger de ProA, il a l'occasion d'avoir enfin un couronnement à la hauteur de son talent.

Car depuis sa naissance à New York en février 1983, ce Dominicain de nationalité a côtoyé quelques stars en devenir, notamment en participant au All Star Game lycéen en compagnie d'un certain LeBron James, ou en jouant aux côtés d'un certain Wilson Chandler, ancien joueur des Knicks désormais chez les Denver Nuggets. Ses qualités lui permettent même d'être draftées par les Detroit Pistons en 2007, au 57e rang, mais il ne débute même pas la saison, rejetée en D-League après les matches de pré-saison. Il n'en sortira plus jusqu'à son départ en Grèce, à Larissa; avant de prendre le cap de la République Dominicaine pour jouer à Pueblo Nuevo puis d'être attiré par Cholet.

En rejoignant le CSKA Moscou, Samuel Mejia rejoint le champion d'Europe 2006 et 2008, en quête de renouveau et qui a en plus fait signer Nenad Krstic. Après 419 matches en NBA sous le maillot de Boston, Oklahoma City et New Jersey, le pivot serbe devrait densifier une raquette moscovite qui n'a pas brillé cette année à l'image de l'équipe, éliminée dès la première phase de groupe après seulement trois victoires pour sept défaites.