McGrady rebondit en Chine

Publié le , modifié le

L'ex-star de la NBA Tracy McGrady a confirmé mardi qu'il évoluerait cette saison en Chine aux Qingdao DoubleStar Eagles, devenant ainsi la dernière vedette étrangère en date à partir chez le géant asiatique afin de tenter de relancer une carrière minée par les blessures et touchant à sa fin.

"Il y a des moments dans la vie où une nouvelle voie se présente et il semble que ce temps est désormais venu pour moi à présent", a annoncé sur son site officiel le joueur de 33 ans qui peut évoluer au poste d'arrière ou d'ailier. McGrady, 2,03 m, a connu une carrière fructueuse en NBA avec notamment sept participations au All-Star Game et deux titres de meilleur marqueur de la NBA en 2003 et 2004 sous le maillot des Orlando Magics.

Mais des blessures à répétition ont empêché la confirmation de ce brillant scoreur. Après avoir quitté les Atlanta Hawks qu'il avait rejoint en agent libre en décembre dernier, il n'a su convaincre ni les San Antonio Spurs ni les New York Knicks, lors de plusieurs essais, de lui offrir un contrat. Il s'est donc résigné après 15 saisons en NBA à accepter la proposition de l'équipe de Qingdao, ville de près de 9 millions d'habitants située dans la province du Shandong, dans l'est du pays.

Comme Marbury

Les Eagles ont terminé 8e l'an passé du championnat chinois dont la prochaine saison débute en novembre. McGrady est bien connu des fans chinois de basket car il a évolué durant six saisons aux Houston Rockets aux côtés du pivot Yao Ming, désormais retraité mais qui reste toujours une des plus grandes stars du sport de l'empire du Milieu. "Je me suis rendu à plusieurs reprises en Chine ces dernières années et j'adore ce peuple et le pays. Ce sera un honneur de jouer pour eux", a assuré "T-Mac" sur son site.

McGrady marche dans les pas de plusieurs autres joueurs de la NBA partis relancer leur carrière en Chine, à l'instar de Stephon Marbury qui a mené les Beijing Ducks au titre de champion la saison passée pour la première fois de leur histoire.

Mathieu Baratas