Bryant Wade Lakers Miami 102010
Dwyane Wade et Kone Bryant | AFP - Issac Baldizon

Los Angeles/Miami : génération dorée contre nouveaux riches

Publié le , modifié le

La saison NBA débute mardi soir et la lutte pour le titre pourrait se résumer à une opposition entre les Los Angeles Lakers, en quête d'un 3e titre consécutif, et le Miami Heat, qui a réussi "le coup" de l'inter-saison en débauchant LeBron James et Chris Bosh pour épauler Dwyane Wade. Derrière les deux franchises côtières, Boston, Orlando, San Antonio ou Oklahoma seront les principaux outsiders.

Côte Ouest ou Côte Est ? Californie ou Floride ? Los Angeles ou Miami ? Cette saison, il sera difficile de se faire une place au soleil en dehors de ces deux villes. Entre des Lakers qui dominent la Ligue depuis quelques années dans le sillage de l'inamovible Kobe Bryant et un Heat qui a aligné, à coups de millions de dollars, un fabuleux trio Wade-Bosh-James, nombreux sont ceux qui pensent que le titre ne devrait pas échapper à l'une de ces deux franchises. Avant le début de leur première rencontre, mardi à domicile contre Houston, les Lakers recevront leur bague de champion 2010. A la même heure, Miami en terminera avec son difficile match d'ouverture, à Boston face aux Celtics, que les Lakers ont dominés en juin en finale (4 victoires à 3).

Avec une équipe améliorée (départs de Jordan Farmar et des seconds couteaux Adam Morrison et Didier Mbenga, arrivées de Steve Blake, Matt Barnes et Theo Ratliff) mais privée jusqu'en décembre de son jeune pivot Andrew Bynum (genou), les Lakers ont pour mission de ramener en Californie un 17e titre (11 à Los Angeles, 5 à Minneapolis où la franchise était basée de 1949 à 1960) qui leur permettrait d'égaler l'ennemi honni, les Boston Celtics, au rang de franchise la plus titrée de l'histoire. Fer de lance de l'armée californienne, Kobe Bryant cherchera lui à enfiler une sixième bague de champion qui en ferait l'égal d'un certain Michael Jordan. Quoi de plus motivant pour l'arrière des Lakers, monstre d'orgueil et de rage de vaincre ?

Trois flics à Miami

L'autre successeur désigné de M.J, LeBron James, a lui posé ses valises à Miami au cours d'un été à rebondissement. Abandonnant Cleveland sans y avoir gagné NBA le titre tant convoité, l'ex-idole des Cavaliers est aujourd'hui persona non grata dans l'Ohio où ses anciens adorateurs brûlent désormais son maillot. Qu'importe pour James, ce qui compte c'est d'enfin décrocher le Graal qui lui est promis depuis ses premiers pas dans la Ligue il y a sept ans. Pour cela, il retrouvera deux des compagnons de cette fabuleuse draft 2003, Dwyane Wade et Chris Bosh. Si la forme est discutable, le choix sportif est cohérent. Les membres du "Very Big Three" sont amis, ont gagné une médaille d'or olympique à Pékin en 2008 avec les Etats-Unis et veulent faire régner l'ordre en NBA. Ils ont en plus chacun sacrifié plusieurs millions de dollars pour s'offrir une bague. "La seule raison pour laquelle C-Bosh, D-Wade et moi nous sommes unis, c'est pour devenir champion", a souligné James. Pour beaucoup, cette équipe est tellement forte sur le papier qu'elle pourrait battre le record de victoires sur une saison (72) détenue jusque-là par les Bulls de Michael Jordan !

A l'Ouest, le principal danger pour les Lakers devrait venir du Dallas de Dirk Nowitzki, voire d'une vieillissante équipe de San Antonio si elle évite les blessures. Mais l'avenir à l'Ouest a un nom : Oklahoma City. La franchise compte dans ses rangs le plus jeune meilleur marqueur de l'histoire de la NBA et principal artisan du succès américain lors des derniers championnats du monde, Kevin Durant. Dans la conférence Est, seuls Orlando et Boston semblent être de taille à contrecarrer les rêves de gloire de Miami. Le Magic a misé sur la stabilité et peut dominer Miami à l'intérieur grâce à Dwight Howard alors que Boston est toujours incarné par un cinq majeur (Garnett, Rondo, Allen, Pierce, Perkins) renforcé par les deux O'Neal place les deux O'Neal, Shaquille et Jermaine. A moins que le Chicago de Joakim Noah, qui enregistre l'arrivée de Carlos Boozer, ne déjoue les pronostics ? Face à la Californie ou à la Floride, c'est sûr qu'il s'agit d'une grosse côte…

Les principaux transferts de l'intersaison en NBA :

LeBron James (ailier), des Cleveland Cavaliers au Miami Heat
Chris Bosh (ailier fort), des Toronto Raptors au Miami Heat
Carlos Boozer (ailier fort), des Utah Jazz aux Chicago Bulls
Amare Stoudemire (ailier fort/pivot), des Phoenix Suns aux New York Knicks
Shaquille O'Neal (pivot), des Cleveland Cavaliers aux Boston Celtics
Al Jefferson (ailier fort), des Minnesota Timberwolves aux Utah Jazz
Tracy McGrady (arrière/ailier), des New York Knicks aux Detroit Pistons
David Lee (pivot), des New York Knicks aux Golden State Warriors
Zydrunas Ilgauskas (LAT/pivot), des Cleveland Cavaliers au Miami Heat
Jermaine O'Neal (pivot), du Miami Heat aux Boston Celtics
Yi Jianlian (CHN, ailier fort), des New Jersey Nets aux Washington Wizards
Delonte West (arrière), des Cleveland Cavaliers aux Boston Celtics
Tyson Chandler (pivot) des Charlotte Bobcats aux Dallas Mavericks
Hedo Turkoglu (TUR/ailier), des Toronto Raptors aux Phoenix Suns
Michael Beasley (ailier), du Miami Heat aux Minnesota Timberwolves

Les dix derniers champions

2010: Los Angeles Lakers
2009: Los Angeles Lakers
2008: Boston Celtics
2007: San Antonio Spurs
2006: Miami Heat
2005: San Antonio Spurs
2004: Detroit Pistons
2003: San Antonio Spurs
2002: Los Angeles Lakers
2001: Los Angeles Lakers

Julien Lamotte