Giorgos Printezis
Giorgos Printezis exulte : l'Olympiakos est encore en vie | LOUISA GOULIAMAKI / AFP

L'Olympiakos n'a pas abdiqué

Publié le , modifié le

Tenant du titre, l'Olympiakos est en passe de renverser la tendance en quart de finale de l'Euroligue : défait lors des deux premières rencontres face au Real, le club grec a forcé ce mercredi un match 5 en venant à bout des Madrilènes (71-62).

Les basketteurs du Real Madrid ont vécu une soirée plus compliquée que leurs acolytes footballeurs. Dans l'enfer de l'arène grecque, les joueurs de Pablo Laso n'ont pas réussi à valider leur billet pour le Final Four de l'Euroleague, défaits (71-62) à l'issue d'une rencontre accrochée où les locaux n'ont fait la différence qu'en toute fin de match. Pour arracher l'ultime manche, l'Olympiakos s'est reposé sur son collectif : cinq joueurs affichent en effet dix points ou plus, dont Matthew Lojeski (13), Bryant Dunston (13) et Vassilis Spanoulis (12, plus 6 rebonds et 7 passes).

Rudy Fernandez (18 points) aura besoin de davantage de soutien, vendredi, s'il ne veut pas passer à la trappe devant son public. Le favori de la compétition est donc sous pression, tout comme le CSKA qui devra également disputer un 5e match décisif face au Panathinaïkos

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer