Limoges-Chalon
Kyle McAlarney, de Limoges, face à Chalon lors du Match des Champions | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Limoges fait tomber le champion

Publié le , modifié le

L'Elan Chalonais, auteur du triplé championnat/Coupe de France/Semaine des As la saison dernière, a mal débuté la saison, battu dans le match des Champions par le Limoges, finaliste de la Coupe, qui l'a emporté (78-76) dans une rencontre de prestige sur la scène du Palais des Congrès à Paris. Pourtant moins bien armé et rôdé que Chalon, le CSP a créé une belle surprise qui lui permet de se rassurer pour son retour en ProA.

Exceptionnellement, ce Match des Champions, qui ouvre la saison de basket en France, se jouait donc cette année dans un lieu inhabituel. Un terrain de basket installé sur la scène du Palais des Congrès, afin que les spectateurs puissent assister à cette rencontre comme pour un concert ou un spectacle. A cette échelle là, c'était du jamais vu en Europe puisque le seul antécédent connu est celui du Radio City Music Hall de New York qui a notamment accueilli un match de l'équipe nationale des Etats-Unis il y a deux ans. La LNB voulait créer l'évènement. Et sur le plan du jeu,ce match des champions a  tenu toutes ses promesses même si l'ambiance a été un peu trop feutrée pour ce genre d'opposition. Heureusement, le suspense des dernières secondes a donné a réveillé le public et donné un peu de piment à ce match. 

Les Chalonnais ont pourtant pris le match à leur compte, dominant aux rebonds offensifs et s'appuyant sur la réussite de Blake Schilb, toujours sur les bases de sa saison dernière (23 points, 7 passes, 5 rebonds), et bien soutenu par Steed Tchicamboud (23 pts). Mais les Limougeauds, peu en réussite en première période, se sont ensuite mis à trouver la mire, et ont proposé un collectif beaucoup plus agressif et plus performant que celui de l’Élan, dont la préparation n'est visiblement pas encore achevée, et qui a semblé en recherche de repères. Avec du coeur et du courage, Limoges en a profité pour d'abord revenir à hauteur avant de passer devant dans le troisième quart-temps .

Limoges succède à Nancy

Certes Chalon n'a pas totalement cédé, et est resté au contact, mais le promu non plus n'a pas craqué, il a tenu bon jusqu'au bout  malgré les deux égalisations de Chalon dans la dernière minute, pour garder une courte avance grâce notamment aux lancers francs de son nouveau meneur US Brad Wanamaker, auteur lui aussi de 23 points. 

Limoges, géant du basket français qui est depuis trop longtemps sous l'éteignoir, succède ainsi à Nancy au palmarès du match des champions lors de cette huitième édition, la première organisée dans la capitale. C'est un premier titre pour les grands débuts de l'illustre entraîneur grec Panagiotis Yannakis et de bonne augure pour le CSP, qui après avoir fait l'ascenseur et obtenu le titre de ProB, a  l'ambition de s'installer dans la durée dans l'élite après plusieurs années d'instabilité.

Pour Chalon, c'est un contrecoup, mais pas forcément une déception. L’Élan qui s'attend à une saison longue et difficile avec l'Euroligue devait d'abord s'étalonner. Evidemment débuter de cette façon n'est pas très encourageant moralement, mais l'équipe de Beugnot, qui a garé une ossature efficace, a encore une bonne marge de progression d'ici le début du championnat.  

Match des champions
A Paris (Palais des Congrès): Limoges bat Chalon-sur-Saône 78 à 76 (13-24, 20-12, 24-16, 21-24)
Arbitres: MM. Chambon, Jeanneau et Hamzaoui
Spectateurs: 2500 environ
...
Limoges:
28 paniers (dont 4 sur 16 à trois points) sur 51 tirs - 18 lancers francs sur 23 - 30 rebonds - 17 passes décisives - 16 balles perdues - 10 fautes personnelles
Marqueurs: Gomis (8), Walker (11), Mipoka (17), Wanamaker (23), McAlarney (5), Tsamis (5), Zerbo (2), Bavcic (3), Boungou (4), Desroses (0)
...
Chalon-sur-Saône:
29 paniers (dont 7 sur 20 à trois points) sur 61 tirs - 11 lancers francs sur 18 - 29 rebonds - 12 passes décisives - 15 balles perdues - 7 fautes personnelles
Marqueurs: Capela (10), Denmon (7), Gaillard (0), Lang (9), Aboudou (2), Evtimov (2), Tchicamboud (21), Jean Baptiste (2), Schilb (23)

Voir la video