Euroligue/Valence-Kaunas
Le Valencian Omar Cook opposé à Omar Samha, joueur de Kaunas |

L'Espagne veut mettre son empreinte

Publié le , modifié le

Les clubs espagnols sont-ils partis pour poser leur empreinte sur l'Euroligue ? On peut le croire après un premier tour au cours duquel ils se sont qualifiés sans difficulté majeure, et après l'entame du Top 16 où ils l'ont tous emporté (Barcelone, Real Madrid et Valence) à l'exception de Malaga battu par... Vitoria. La 2e journée permettra d'éclaircir la situation pour un basket ibérique qui affiche ses ambitions.

Pour Barcelone, champion d'Europe en titre, le déplacement à Ljubljana sera riche d'enseignements. Même si les Slovènes sont dans une spirale plutôt positive actuellement, les coéquipiers de Juan Carlos Navarro semblent posséder un potentiel supérieur pour aller chercher une victoire qui consoliderait leur position en tête du groupe F. Derrière, le Maccabi va tenter de se replacer en recevant une équipe de Rome qui aura bien du mal à finir dans les deux premiers.

Dans le groupe E, Vitoria va tenter de bonifier son premier succès à l'extérieur face à Vilnius dont il faudra tout de même se méfier. Lors de la 1re journée, les Lituaniens ont longtemps résisté à la puissance du Panathinaïkos avant d'exploser.Ils vont sans doute tenter de se refaire. Tout comme Malaga, qui pour espérer rejoindre éventuellement le club basque parmi les qualifiés, devra prendre des points. La tâche ne sera pourtant pas facile au Pana. 

Autre Espagnol à prendre au sérieux parmi les candidats au titre européen: le Real Madrid qui, en ouverture du Top 16, a étouffer le Partizan Belgrade. Sur le parquet de Sienne, il devrait logiquement signer un deuxième succès, qui lui permettrait sans doute de prendre déjà une option sur la qualification. La deuxième place du groupe G pourrait alors se jouer entre le Partizan et les Turcs de l'Efes Istanbul qui sont confrontés directement mercredi en Serbie. 

Enfin dans le groupe H, où les grosses nations ont chacune un club qui peut nourrir des ambitions, après avoir écarté non sans difficulté Kaunas, en partie grâce à une belle statistique de Savanovic, Valence en saura plus sur ses réelles possibilités à l'issue de son déplacement à Fenerbahçe. Il n'est jamais très aisé de gagner en Turquie, d'autant que la solide formation d'Istanbul à de très sérieux arguments à faire valoir, comme elle l'a montré en en allant signer une belle performance à l'Olympiakos, ce qui n'est pas un mince exploit quand on connaît l'ambiance des salles grecques et le contentieux entre ces deux nations majeures du basket européen. L'Olympiakos aura l'occasion d'effacer ce revers et de se reprendre en Lituanie, face à un  Zalgiris Kaunas qui a parfois du mal à faire preuve de constance.

Rencontres de la 2e journée du Top 16

Groupe E
Vitoria (Esp) - Vilnius (Ltu) mercredi
Panathinaïkos (Grè) - Malaga (Esp) jeudi

Groupe F
Ljubljana (Slo) - Barcelone (Esp) jeudi
Tel-Aviv (Isr) - Rome (Ita) jeudi

Groupe G
Partizan Belgrade (Ser) - Efes Istanbul (Tur) mercredi
Sienne (Ita) - Real Madrid (Esp) mercredi

Groupe H
Kaunas (Ltu) - Olympiakos (Grè) mercredi
Fenerbahçe (Tur) - Valence (Esp) jeudi