Tony Parker - 2010
Tony Parker - 2010 | AFP - RONALD MARTINEZ

Les Spurs s'adjuge le derny du Texas

Publié le , modifié le

Avec un Tony Parker à la main chaude (33 points), San Antonio s'est adjugé le choc texan en s'imposant sur le parquet de Dallas 97-91, s'offrant une belle réhabilitation après son naufrage à Miami. Les Spurs font coup double puisqu'ils repoussent les Mavericks çà 7 points en tête de la Conférence Ouest. Ce dont profitent les Lakers, victorieux de Minnesota (106-98) qui viennent déborder Dallas à la 2e place.

"Quand tu as Pop sur ton dos pendant trois jours, ça peut être long", a plaisanté Parker au sujet de son entraîneur Gregg Popovich qui a remonté les bretelles de son équipe au sujet de son comportement défensif à Miami, où les Spurs avaient plongé de trente points. Le message a été entendu et Parker a été décisif en réussissant 14 de ses 22 tentatives pour un total de 33 points, 4 rebonds, 3 passes et seulement 2 balles perdues en près de 40 minutes. Déjà désigné meilleur joueur de la semaine dernière à l'Ouest pour la deuxième fois de la saison et la sixième fois de sa carrière, le meneur de jeu français surfe sur son élan, à l'approche des play-offs. Il reste  sur un moyenne de 24,4 points sur les cinq derniers matches (17,4 points et 6,5 passes sur la saison). Contre Dallas, il a été épaulé par les deux autres piliers de l'équipe, Manu Ginobili (25 points) et Tim Duncan (22 points)

En face, Nowitzki (23 pts) et Terry (19 pts) ont encore une fois fait leur match, alors que les deux Français des Mavericks ont peiné. Rodrigue Beaubois a marqué 8 points (aussi 3 rebonds et 1 passe) mais a été maladroit (4 sur 11 aux tirs), alors que Ian Mahinmi, ancien joueur de San Antonio, n'a fait qu'un passage éclair (1 rebond et 1 faute en 5 minutes).

Cette contre-performance de Dallas fait donc l'affaire des Lakers. Malgré un Kobe Bryant touché par les blessures auteur de 18 points  quand même) les champions en titre se sont sortis d'un match compliqué face au Tioberwolves (106-98) grâce à un très bon Pau Gasol, qui a suppléé Bryant de main de maître, et un énorme Bynum (14 rebonds). En face, Wesley Johnson (29 points) et Kevin Love (15 pointsn, 13 rebonds) ont donné du fil à retordre aux hommes de Los Angeles.   . 

Après huit victoires de suite, Chicago est tombé (115-108 a.p.) à Indiana mais garde la tête de la division Est puisque Boston à également perdu, à Houston. Les Bulls ont pourtant failli rafler la mise en égalisant à quelques secondes de la fin du temps réglementaire grâce à un Derrick Rose en mode MVP (42 points). Mais la sortie de Rose pour six fautes en prolongation a fini par achever les Bulls où Noah n'a pris que trois rebonds mais a été très propre en attaque avec 17 points à 7 sur 8 aux tirs.
Ce succès permet aux Pacers de prendre un peu d'avance sur Charlotte battu à Oaklahoma 99-82pour la dernière place en playoffs de la conférence. Kevin Durant (25 pts) a donné le tempo du Thunder qui a facielement pris le match à son compte face à des Bobcats peu en verve (18 pts pour Stephen Jackson, 13 pour Boris Diaw).
Les Celtics auraient pu profiter du revers de Charlotte pour se replacer mais ils sont sont lourdement tombés à Houston (93-77).
Enfin Miami confirme sa sereine série. Le Heat a encore sorti un match plein pour s'imposer sans problème à Alanta (106-85) dans une rencontre où LeBron a encoer affolé les compteurs (43 pts !) avec près de 80% de réussite.

Résultats de la nuit

 Indiana - Chicago  115 - 108 (après prolongation)
 Orlando - Denver    85 -   82  
 Toronto - Washington  116 - 107 
 Atlanta - Miami              85 - 106 
 Detroit - New York       99 - 95  
 Oklahoma City - Charlotte    99 - 82  
 Dallas - San Antonio             91 - 97  
 Houston - Boston                  93 - 77  
 Milwaukee - New Jersey    110 - 95  
 Phoenix - Golden State       108 - 97  
 Sacramento - Philadelphie     80 - 102 
  LA Lakers - Minnesota      106 - 98