NBA San Antonio Spurs Duncan Tim déception 2010
Tim Duncan | AFP-Martinez

Les Spurs inarrêtables, le Heat à réaction

Publié le , modifié le

Le changement d'année n'a pas modifié la dynamique de San Antonio, vainqueur facile du Thunder (101-74) pour sa 29e victoire de la saison pour seulement 4 défaites, avec en prime un double-double de Tony Parker (14pts, 10 passes). Mené de 20 points à mi-match, Miami a fini par vaincre Golden State (114-107) pour sa 5e victoire consécutive, soit une de plus que Chicago, tombeur de Cleveland (100-91). Défaite surprise de Dallas à Milwaukee (99-87).

Au lendemain d'avoir rentré 33 points comme souvent, Kevin Durant n'a eu que des miettes. Au Texas, la star d'Oklahoma City n'a pas eu l'occasion de faire son show pour le premier match de l'année 2011, ramenant 16 points et 4 rebonds ce qui est indigent pour lui et surtout sa pire production de la saison. A l'opposé, Tim Duncan a maintenu le cap en n'étant pas utilisé plus que de raison (27 minutes) pour finir avec une belle ligne de statistiques: 21 points et 9 rebonds, pour être le meilleur marqueur de la rencontre, ce qui ne lui est pas arrivé souvent cette saison. Après avoir tancé la défense de son équipe, toujours à la base de ses victoires, Gregg Popovich ne pouvait que se satisfaire de la production générale face à une formation du Thunder capable de faire exploser l'équipe adverse: "J'espère que c'est une indication de nos progrès en défense, parce que c'était impressionnant", déclarait le coach des Spurs. Si Manu Ginobili s'est montré plus discret qu'à l'accoutumée (9pts, 7 passes), Tony Parker est resté à son niveau (14pts, 10 passes et 4 rebonds), bien aidé par George Hill (16pts). Avec 29 victoires pour seulement 4 défaites, San Antonio continue à faire fructifier le meilleur début de saison de son histoire, et intègre même désormais le Top10 des meilleurs démarrages de l'histoire de la NBA.

Mais Miami n'est pas prêt à se laisser voler la vedette, même si tout n'a pas été aussi limpide. Mené de 14 points à la mi-temps et même de 20 points au plus haut, le Heat a réagi de la bonne manière pour battre finalement Golden State (114-107) dans le sillage du trio infernal: LeBron James (25pts, 10 passes, 7rbds), CHris Bosh (20pts, 11rbds, 3 passes) et Dwyane Wade (25pts, 8 passes, 6rbds). Le 17-1 infligé au tableau d'affichage dans les 18 dernières minutes a nettement contribué à ce cinquième succès consécutif qui rapproche un peu plus l'équipe de la première place de la Conférence Est après les deux échecs d'affilée de Boston, même si les Celtics ont encore un peu de marge. "La seconde mi-temps a simplement été plus en rapport avec notre identité. C'était deux équipes totalement différentes dans chaque période", notait Erik Spoelstra, l'entraîneur du Heat. Malgré 30 points de Dorell Wright, son record cette saison, les Warriors ont été asphyxiés en deuxième période, après avoir marqué 72 points en 1ère mi-temps, ils n'en ont marqué que 12 dans le 3e quart-temps. 

Si Miami aligne les succès, Chicago n'est pas démuni en la matière. Quatrième succès de suite pour la formation encore une fois bien menée par le trio Carlos Boozer (20pts, 11rbds) - Luol Deng (23pts, 4rbds) - Derrick Rose (28pts, 11 passes), qui compense parfaitement l'absence de Joakim Noah. Un troisième quart-temps de feu sur le plan défensif comme offensif a permis aux Bulls de dominer Cleveland (100-91). Menant de huit points à la pause, les Cavaliers viennent d'enregistrer leur 16e défaite en 17 matches, confirmant que l'après-James est bien difficile à gérer.

Côté français, si Séraphin n'a pas pris part à la 24e défaite de Washington lors de la venue de New Orleans (92-81) sur un choix de l'entraîneur, Ian Mahinmi n'a eu droit qu'à un peu plus de 4 minutes (2pts, 1rbd) dans l'équipe de Dallas, qui s'est inclinée de façon surprenante à Milwaukee (99-87). Toujours privés de Dirk Nowitzki, et également de Shawn Marion, les Mavericks encaissent leur 8e revers de la saison face à une formation au bilan négatif (13 victoires, 18 défaites) mais très dominatrice au rebond (51 contre 31).

Les résultats de la nuit

Washington - New Orleans 81 - 92
Chicago - Cleveland 100 - 91
Miami - Golden State 114 - 107
Minnesota - New Jersey 103 - 88
San Antonio - Oklahoma City 101 - 74
Milwaukee - Dallas 99 - 87
Denver - Sacramento 104 - 86
Utah - Memphis 98 - 92