spurs bulls 112010 noah parker
Parker s'envole sous le regard de Joakim Noah | Clarke Evans/NBAE via Getty Images/AFP

Les Spurs domptent les Bulls

Publié le , modifié le

Dans une rencontre âprement disputée, les San Antonio Spurs ont eu raison des Chicago Bulls 103-94. Il s'agit de la huitième victoire d'affilée des Spurs. Cette soirée a été également positive pour les Lakers, tombeurs des Pistons 103-90, et Miami qui a battu Phoenix 123-96 alors que Boston a corrigé Washington 114-83. A noter également le court succès de New Orleans sur Dallas 99-97.

En inscrivant 21 points, Tony Parker a terminé meilleur marqueur des Spurs et réalisé un match plein en ajoutant sept passes décisives. Sorti du terrain à 22 secondes de la fin de la rencontre, il a reçu une ovation des  fans de San Antonio, mais a gardé la tête  baissée.Quelques heures avant le début du match, le joueur avait indiqué dans un communiqué qu'il se séparait de sa femme. Les 33 points de Derrick Rose, les 10 points et 14 rebonds de Joakim Noah n'y ont rien fait, la franchise de San Antonio a donc pris le dessus sur celle de Chicago 103-94. Avec neuf succès et une défaite, les Spurs n'avaient pas aussi bien débuté une saison depuis 1981.

Chris Bosh s'est montré comme souvent décisif pour le Heat de Miami, vainqueur de Phoenix 123-96. Bosh a signé son meilleur match depuis le début de la saison avec un total de 35 points inscrits. Et ce succès a presque surpris le coach de Miami, Erik Spoelstra. "Nous ne nous attendions pas nécessairement à un tel résultat", a-t-il indiqué. En face, Steve Nash s'est contenté de 17 points et n'aura curieusement pas effectué la moindre passe décisive dans le premier quart temps...

Les Wizards ont essuyé une cinglante défaite face aux Celtics 114-83. Pour son deuxième match en NBA, Kevin Séraphin est entré en jeu à 8 minutes de la fin alors que l'écart était déjà de 27  points en faveur de Boston. Un peu plus d'une minute plus tard, il avait commis  un marcher et une faute offensive, perdu un ballon, pris un rebond et subi un contre... Le rookie a terminé avec 4 rebonds, 2 pertes de balle et aucun point (0 sur 4). Mais il est aussi là pour apprendre.

Le succès de New Orleans sur Dallas ne s'est pas joué à grand chose (99-97). Chris Paul a pesé de tout son poids dans la balance (pourtant à peine 80 kg), en inscrivant 21 points, et réalisant 11 passes décisives. Alors qu'il ne restait plus que 2.7 secondes, David West a chipé le ballon à Nowitski, puis a provoqué une faute. Il a alors réussi un 1 sur deux au lancer-franc (le score était alors de 98-97 en faveur des Hornets), puis à de nouveau intercepté le ballon dse mains de Tyson Chandler pour assurer la victoire.

Les Lakers sans Kobe Bryant ne sont plus les Lakers. Heureusement, l'incontestable vedette de la franchise californienne était bien présente sur les parquets et a une nouvelle fois fait parler la poudre avec 33 points. Les Lakers s'imposent avec une avance de 13 points sur les Pistons (103-90), eux qui ont compté jusqu'à 26 points d'avance sur leurs adversaires. Rodney Stuckey n'a pas démérité, mais ses 18 points ont été loin d'être suffisants pour venir à bout de la machine à gagner des Lakers.

Résultats de la nuit:
San Antonio - Chicago 103-94
Boston - Washington 114-83
Detroit - LA Lakers 90-103
Miami - Phoenix 123-96
Philadelphie - Toronto 86-94
Minnesota - LA Clippers 113-111
New Orleans - Dallas 99-97
Oklahoma City - Houston 116-99
Sacramento - New York 106-113
Utah - New Jersey 98-88

Romain Bonte