Les Spurs conservent finalement Parker

Publié le , modifié le

Quand les Spurs ont démenti la rumeur du départ de Tony Parker jeudi, les observateurs de la NBA ont certainement tous douté de leur sincérité. Et pourtant, au lendemain de la draft, ni les Raptors ni les Kings n'ont finalement accueilli le Français, comme Adrian Wojranowski l'avait envisagé jeudi. Mieux encore, Gregg Popovich et son staff se sont débarrassés du principal concurrent de Parker à la mène, George Hill, envoyé aux Pacers contre un 15ème tour de draft.

Une très bonne nouvelle pour le Frenchy, d'autant que San Antonio s'est contenté, lors du traditionnel marché des jeunes joueurs, de sélectionner deux ailiers, Kawhi Leonard et Davis Bertand. Pour autant, Tony Parker n'est pas encore hors de danger, selon 20 minutes. Sortie des play-offs dès le premier tour cette saison, la franchise de Tim Duncan et de Manu Ginobili se sait obliger d'apporter des changements autrement plus spectaculaires que ceux effectués jeudi soir. Jusqu'en octobre, les oreilles de TP9 n'ont donc pas fini de siffler.