Dwight HOward dubitatif lors de la défaite des Lakers contre Orlando
Dwight Howard et les Lakers n'ont pas de solution | HARRY HOW - AFP

Les Lakers s’enlisent

Publié le , modifié le

Malgré Kobe Bryant (42 pts) et Dwight Howard (19 pts et 20 rbs), les Lakers ont subi un 13e revers en 22 matches, leur troisième consécutif. Cette fois, ce sont les Cleveland Cavaliers, portés par le retour gagnant de Kyrie Irving (28 pts, 11 pds) qui se sont payé les Californiens (100-94), mardi. Carmelo Anthony (45 pts) a permis aux NY Knicks de prendre leur revanche sur le parquet des Brooklyn Nets (100-97).

Mais où s’arrêtera la déroute des Lakers ? Face à Cleveland qui restait sur six matches sans victoire, les Californiens ont continué de s'enfoncer un peu plus cette saison. Et pourtant, ils peuvent toujours compter sur Kobe Bryant. A 34 ans, la star de Los Angeles porte un peu plus son équipe convalescente sur ses épaules. Contre les Cavaliers, il a conclu sa soirée avec 42 unités au compteur. Dwight Howard a également essayé de sauver les meubles en faisant la loi sous les paniers (19 pts, 20 rbs). Mais la maladresse aux tirs a définitivement enterré les espoirs des Lakers, toujours privés de Pau Gasol (tendinite aux deux genoux) et de Steve Nash (jambe gauche). A l'exception de Bryant (16/28), le reste de l'équipe n'a tourné qu'à 32 % (15/47) pour n'inscrire que 11 points en contre-attaque face à l'une des pires équipes dans cet exercice.

De retour après avoir manqué 10 rencontres pour une blessure au doigt, Kyrie Irving a lui porté Cleveland avec ses 28 points et 11 passes, son record cette saison."Kyrie aime jouer au basket. Il aime la compétition. Il aime qu'on attende quelque chose de lui. Je le dis encore une fois, c'est un jeune homme très spécial", lui rend hommage son coach Byron Scott, ex-joueur des Lakers des années 80-90. Le meneur de la franchise de l'Ohio a reçu le soutien de CJ Miles (28 pts), titularisé pour la 1re fois de la saison, et Anderson Varejao (20 pts). De quoi réussir à repousser leurs visiteurs du soir à 16 points à l'issue du 3e quart-temps.

Malgré les 16 points inscrits dans le dernier quart-temps, Bryant n'aura réussi qu'à ramener les siens à 95-92 à 28 secondes du buzzer avant de rater sa tentative à 3 points suivantes. Il doit s'avouer une nouvelle fois vaincue, la 13e de la saison en 22 matches, le troisième revers consécutif pour les hommes de d'Antoni qui reculent à la 12e place de la Conférence Ouest. "Je suis vraiment énervé. Quand les choses vont de plus en plus mal, vous devez être beaucoup plus déterminé, pas vous contenter de secouer la tête", a déclaré Bryant. 

En revanche, tout va bien pour les Clippers. L'autre franchise de Los Angeles est allée signer un succès important sur le parquet de Chicago (94-89). En l'absence de Derrick Rose et Richard Hamilton, Joakim Noah a réalisé un double-double insuffisant pour les Bulls (10 pts, 11 rbs, 6 pds). Car Chris Paul (18 pts) a réussi à maintenir les siens devant dans la dernière minute grâce à deux lancers et un panier. C'est le 7e succès de rang pour les Clippers qui poursuivent sur leur plus longue série de matches victorieux depuis 1992.

De leur côté, les Knicks ont pris leur revanche sur les Nets. En visite à Brooklyn, les joueurs de New York ont assommé leurs adversaires sur un tir à trois points de Jason Kidd, un ancien de la maison adverse, à quatre secondes du terme de la rencontre. Carmelo Anthony a pris feu (45 pts) pour offrir aux Knicks lors septième succès en huit matches.

Résultats de la nuitBrooklyn - NY Knicks 97-100
Cleveland - LA Lakers 100-94
Detroit - Denver 94-101
New Orleans - Washington 70-77
Chicago - LA Clippers 89-94

Résultats de la nuit

Brooklyn - NY Knicks 97-100
Cleveland - LA Lakers 100-94
Detroit - Denver 94-101
New Orleans - Washington 70-77
Chicago - LA Clippers 89-94