Dwight HOward dubitatif lors de la défaite des Lakers contre Orlando
Dwight Howard ne portera plus le maillot des Lakers | HARRY HOW - AFP

Les Lakers rechutent, les Knicks invincibles

Publié le , modifié le

Malgré 34 points de Kobe Bryant, les Lakers se sont inclinés sur leur parquet face au Magic d'Orlando (113-103). Les hommes de Mike d'Antoni confirment ainsi leur difficulté à enchaîner une série de victoires et retombent dans le rouge (8 victoires pour 9 défaites). Quant aux Knicks de New-York, ils restent invaincus à domicile après leur succès (106-99) contre Phoenix grâce à un Carmelo Anthony prolifique (34 pts).

Les Lakers n'y arrivent décidément pas. Pour les retrouvailles avec son ancienne franchise, Dwight Howard espérait sans doute mieux. Las, un dernier quart-temps indigne perdu 40-26, a précipité la chute des "Angelinos" face au Magic d'Orlando (113-103) au Staples Center. Symbole de cette faillite, une adresse en berne sur la ligne des lancer-francs pour les locaux (25/39, 64,1%). Un mal incarné par l'ancien pivot floridien auteur d'un vilain 9/21 dans l'exercice malgré 21 pts et 15 rbds. Les 34 pts de Kobe Bryant n'auront pas suffi pour faire pencher la balance à cause d'un quatuor en feu dans le camp adverse.

Nicola Vucevic (17 pts, 12 rbds, 4 contres) et Glen Davis (23 pts, 12 rbds) ont été gloutons sous les panneaux, bien épaulés par un Arron Affalo en feu (30 pts) et un Jameer Nelson qui a régalé la chique (19 points, 13 passes). "La page a été tournée dès que j'ai été transféré. Il n'y a pas eu d'émotion particulière", a réagi Howard après le match. "Ça nous embête seulement de ne pas avoir joué au niveau nécessaire. Nous étions trop lents aujourd'hui." Le retour à un bilan à l'équilibre n'aura finalement été qu'éphémère, les Pourpre et Or retombant dans le négatif avec cette défaite (8 victoires pour 9 défaites).

New-York imprenable au Madison Square Garden

Ironie du sort, à l'heure où le coach californien Mike d'Antoni doit avoir des maux de tête, son ancienne escouade se porte à merveille. Avec 12 victoires pour 4 défaites seulement depuis le début de saison, les Knicks de New-York talonnent le leader de la Conférence Est Miami. En venant à bout de Phoenix (106-99) au Madison Square Garden, les hommes de Mike Woodson ont surtout préservé leur invincibilité à domicile cette saison. Portés par un trio Carmelo Anthony (34 pts), Tyson Chandler (15 pts, 13 rbds) et Raymond Felton (25 pts) en feu, les joueurs de la "Grosse Pomme" n'ont eu besoin que d'une mi-temps pour mettre au pas leurs homologues de l'Arizona. Avec une avance de 17 points à la mi-temps, la franchise chérie par Spike Lee s'est contenté de gérer. Le tout sans Amare Stoudemire toujours blessé...

Jerome Carrere