Artest Bryant Gasol lakers 23/05/2010
Artest Bryant Gasol lakers 23/05/2010 | Noah Graham/NBAE via Getty Images/AFP

Les Lakers maintiennent le suspens

Publié le , modifié le

Les deux champions de Conférence ne se départagent pas ! Dans un match largement à leur avantage, les Lakers ont égalisé à 3-3 grâce à leur victoire 89-67. Kobe Bryant et Pau Gasol, en inscrivant respectivement 26 et 17 point ont largement contribué à ce succès. Boston de son côté, a paru en manque d'énergie. Dans ce fiasco seul Ray Allen a surnagé en marquant 19 points. Le match décisif aura lieu jeudi soir à Los Angeles.

"Pau était sensationnel"

L'affrontement de première classe entre les Lakers et les Celtics méritaient bien un final grandiose. Se ressaisissant après deux défaites, les Californiens ont écrasés les joueurs de l'Est pour s'imposer 89-67 sur leur parquet du Staples Center. La finale des Plays-Offs de NBA, qui se joue au meilleur des sept matchs, trouvera son dénouement jeudi soir, à LA. Les champions 2009 préservent toutes leurs chances pour conserver leur titre. 

Leur succès s'est dessiné dès les premières minutes, menant déjà 28-18 à l'issue du premier quart-temps. Avec un avantage de 20 points à la mi-temps (51-31), la messe était dite. Les Lakers ont maintenu leur niveau de jeu défensivement, avec un total de 14 interceptions, tandis que les Celtics se montraient incapables de réagir. Certes, Kobe Bryant a brillé, avec 26 points et 11 rebonds, mais il faudra surtout retenir la performance de Pau Gasol. L'Espagnol, maître dans sa raquette, est passé tout près du triple double avec 17 points, 13 rebonds et 9 passes déçisives. "Pau était sensationnel" commentera Bryant à la fin de la rencontre. Dans la bouche d'une légende vivante, le compliment signifie beaucoup.

"C'est une situation sous haute-tension" a commenté Phil Jackson, l'entraîneur des Lakers, pour qui ce sera le premier septième match. En cas de succès des siens, Los Angeles deviendrait la septième équipe à être sacrée après avoir remonté un déficit de 2-3.

De leur côté, les champions 2008 devront recharger leurs batteries s'ils veulent récupérer leur titre. Paul Pierce, 13 points dans le match, reste "très confiant" sur leurs chances. "Nous savons que nous devront être beaucoup plus fort dans le septième match. Notre énergie en sera pas à remettre en cause jeudi." Surtout, ils devront se décrisper. "Nous pouvons dire que les gars étaient plutôt anxieux. Quand vous êtes si proche de remporter un championnat parfois ça vous tombe dessus." Et d'ajouter : "Nous ne sommes pas montré suffisamment affamés pour remporter le titre."

Mais Boston a de quoi continuer à espérer. En quatre rencontres lors d'un septième match face à Los Angeles, les coéquipiers de Rajon Randon (10 points mardi soir) se sont toujours imposés.