Joie Kobe Bryant LA Lakers portrait 05 2010
Kobe Bryant, heureux, après avoir empoché son billet pour la finale NBA. | AFP - Ronald Martinez

Les Lakers et Miami en démonstration

Publié le , modifié le

La franchise californienne a assuré le spectacle dans la nuit de dimanche contre Golden State, 107-83, grâce à sa paire Bryant-Gasol, auteur de 46 points. Même scénario pour Miami et son trio magique, qui s'est facilement défait de New Jersey (101-78). Dans les autres matchs, les Mavericks ont dominé les Clippers (99-83), Utah n'a pas fait de détail face à Ocklahoma, balayé (120-99).

Les Los Angeles Lakers sont restés invaincus en trois matches cette saison en NBA grâce à une balade de santé dimanche face à Golden State, laminé 107-83 par les doubles champions en titre. L'Espagnol Pau Gasol s'est fendu de 26 points et 12 rebonds alors que Kobe Bryant (20 points) a été ménagé avec seulement 27 minutes de jeu. Il faut dire que les Lakers ont eu jusqu'à 32 points d'avance dans le dernier quart temps. L'intérieur Lamar Odom, sacré champion du monde avec les Etats-Unis en septembre en Turquie, auteur de 16 points, a capté 14 rebonds et les joueurs de Phil Jackson ont copieusement dominé les Warriors sous les panneaux (55 rebonds à 42) pour leur 10e succès d'affilée sur leurs rivaux du nord de la Californie. Le seul Laker a avoir souffert dimanche est Ron Artest (6 pts), qui a manqué 8 de ses 9 premiers tirs pour finir à 2 tirs réussis sur 11. Les Warriors, qui enregistrent leur première défaite de la saison après des débuts ponctués de deux victoires, ont joué sans leur arrière Stephen Curry, lui aussi champion du monde en titre avec les USA, blessé à une cheville.
Auteur de 46 points mercredi contre Houston lors du premier match de la saison de Golden State puis de 11 passes décisives mercredi contre les Los Angeles Clippers, l'arrière Monta Ellis a été bien plus discret dimanche avec seulement 20 points et 3 passes décisives au compteur.

Le Heat bat le fer tant qu'il est chaud

Les Miami Heat ont enregistré une troisième victoire consécutive dimanche en NBA en allant écraser les New Jersey Nets (101-78) sans avoir besoin d'un grand apport de leurs trois stars LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, dont aucun n'a marqué plus de 20 points. James a, en effet, compilé 20 points, 7 rebonds et 7 passes décisives, Wade 17 pts, 6 rbds et 7 passes et Bosh 18 pts, 1 rbd et 2 passes lors de la meilleure prestation offensive des Heat cette saison. "C'est la feuille de stats à la mi-temps ? Neuf tirs ?", s'est interrogé Wade lors de la conférence de presse en constatant qu'il n'avait pris que neuf tirs dans toute la rencontre, la première perdue par les Nets cette saison. "On est tous là pour trouver cet équilibre (entre les joueurs), a-t-il ajouté. On joue un super basket collectif, où chacun se voit offrir des chances, mais nous ne sommes pas encore au niveau où nous aimerions être." Le match a tellement été à sens unique qu'aucun membre du "Big Three" n'a eu à jouer 30 minutes. L'entraîneur Erik Spoelstra a ainsi fait tourner l'effectif en utilisant à bon escient les remplaçants Eddie House (11 pts), Udonis Haslem (7 rbds), James Jones (2 sur 4 à trois points) et Zydrunas Ilgauskas. Wade n'est même pas entré en jeu dans le dernier quart temps. Depuis la défaite de Miami à Boston en ouverture de la saison, qui avait fait couler beaucoup d'encre, le Heat a enchaîné trois succès (Philadelphie, Orlando New Jersey) avec 20 points d'écart en moyenne.
Le seul petit bémol pour Miami réside dans le grand nombre de pertes de balle de LeBron James: plus de 6 en moyenne par match. Les Nets, pire équipe de NBA la saison passée (12v-70d), sont désormais la propriété du milliardaire russe Mikhail Prokhorov, qui a assisté à la rencontre dimanche depuis sa suite avec son compatriote Roman Abramovich, propriétaire du club anglais de football de Chelsea, à ses côtés.

Tous les résultats de la nuit :

Los Angeles - Golden State (107-83)
Dallas - Los Angeles Clippers (99-83)
Miami - New-Jersey Nets (101-78)
Utah - Ocklahoma (120-99)