nba knicks ny bulls chicago bataille sol 112010
Taj Gibson des Chicago Bulls et Wilson Chandler des New York Knicks se disputent le ballon | AFP/GETTY-Daniel

Les Knicks domptent les Bulls

Publié le , modifié le

Les Knicks de New York ont pris l'ascendant sur les Bulls de Chicago (120-112) dans l'un des deux matches programmés cette nuit. L'autre rencontre a vu la victoire d'Oklahoma à Portland après prolongation 107-106.

Emmenés par Toney Douglas, Danilo Gallinari et Raymond Felton, les Knicks de New York ont réussi un 16/24 aux trois points, de quoi déboussoler l'équipe de Joakim Noah. Le pivot français aura tout de même réalisé à l'occasion de cette rencontre un quatrième double double d'affilée avec 13 points et 12 rebonds. Et les Bulls n'ont pas démérité sur le plan des statistiques avec un Derrick Rose auteur de 14 passes décisives et un Kyle Korver réalisant son meilleur match de ce début de saison en inscrivant 18 points dont quatre paniers à trois points. Et alors que les Bulls se présentaient comme la troisième meilleure défense au niveau des tirs à trois points (ne concédant qu'un 9/50 tirs lors des trois premiers matches), c'est pourtant bien dans ce compartiment du jeu que la décision s'est faite. Les Knicks ont donc réussi 16 tirs sur leurs 24 tentatives, grâce à leur trio de tireurs, et la franchise new-yorkaise. "Nous savons que cela ne sera pas comme ça tous les soirs (de match), et nous allons devoir trouver un autre moyen de gagner pour ces autres rendez-vous", a sobrement convenu Danilo Galinari. Son coach, Mike D'Antoni, était ravi après cette performance. "Ce que j'ai vu est encourageant. Nous avons gagné deux matches avec un Amare (Stoudemire) en petite forme", a-t-il précisé.

A Portland, Kevin Durant et Russel Westbrook ont tous deux obtenus 28 points et 11 rebonds et fait oublier la défaite de la veille pour battre les Trail Blazers sur leur terrain après prolongation 107-106. Portland avait pourtant pu compter que LaMarcus Aldrige, auteur de 22 points, et Brandon Roy 19 points. Mais ce dernier a raté l'occasion de donner la victoire aux siens à la fin du temps réglementaire, et son équipe n'a jamais pu s'en relever en prolongation. En prolongation, Serge Ibaka a quant à lui pris ses responsabilités et donné l'avantage au Thunder à dix secondes du buzzer. Et une fois encore, Roy a raté l'occasion de décrocher cette fois une nouvelle période de prolongation... Et la soirée a été marquée par l'annonce de la fin de carrière du pivot argentin de Portland  Fabricio Oberto. Il a expliqué qu'il avait pris sa décision en raison de problèmes cardiaques. L'Argentin a indiqué qu'il avait ressenti des palpitations mardi pendant le match des Trail Blazers contre Milwaukee. "J'ai pris la décision de faire passer ma santé et ma famille avant le  basket. Ce fut une décision difficile mais c'est la bonne", a indiqué Oberto avant la rencontre contre Oklahoma City. Cette rencontre a débuté par une minute de silence en hommage à l'ancien entraîneur assistant et ancien joueur des Blazers (champions en 1977), Maurice Lucas, décédé dimanche à l'âge de 58 ans.

Romain Bonte