Nwal-Endéné Miyem
La Française Endy Miyem sous le panier | AFP - ADEM ALTAN

Les Françaises commencent bien leur préparation

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames a bien débuté sa série de matches de préparation au Mondial en dominant le Japon (78-48) jeudi à Boulazac. Les filles de Valérie Garnier se sont surtout illustrées aux rebonds (41 contre 28 pour les Japonaises) et ont pu compter sur une réussite à 50%, même si elles ont laissé des points en route aux lancers-francs. Aux côtés des anciennes Miyem (16 pts) et Gruda (12 pts), la jeune Cata-Chitiga s'est également mise en évidence (10 pts).

Avec leur capitaine Céline Dumerc et l'intérieure Sandrine Gruda, de retour dans le groupe après leur saison estivale aux Etats-Unis, les vice-championnes  olympiques et d'Europe en titre ont mis une mi-temps pour prendre la mesure des  Japonaises avant de largement dominer la seconde mi-temps (43-17).
 Jamais menées, les Tricolores ont bien débuté dans le sillage de Dumerc à  mi-distance, imitée par Skrela de loin (11-8, 4) mais, malgré leur avantage de  taille, les filles de Valérie Garnier ont laissé trop de deuxièmes chances à  leurs rivales au rebond (6 offensifs à la pause).
A cause des rotations et de la sortie de Dumerc, le Japon a progressivement  refait surface pour ne plus être mené que d'un point à la fin du premier  quart-temps (19-18).

Rejointe au score (25-25, 14), la France s'est alors appuyée sur son  adresse extérieure pour reprendre le large avec Gruda, Miyem et Cata-Chitiga en  artilleurs et virer en tête à la pause (35-31). La deuxième période fut beaucoup plus fluide, avec un troisième tiers à  sens unique (20-6), confirmé par un 23-11 dans le dernier quart, avec un temps  de jeu bien partagé entre toutes les joueuses. 

Pour ses retrouvailles avec les Bleues, Dumerc a mis ses partenaires  dans de bonnes positions avec notamment 9 passes décisives et 4 interceptions.  Dans la foulée de son bon tournoi à Limoges, Miyem a terminé meilleure  marqueuse française avec 16 points.

Les Françaises poursuivront leur préparation dès vendredi, toujours à Boulazac, mais cette fois contre la Serbie. 

Christian Grégoire