Les Français pas à la fête

Les Français pas à la fête

Publié le , modifié le

Joakim Noah a été le seul Français à pouvoir s'offrir une victoire en cadeau de Noël, dimanche lors de la journée d'ouverture de la saison NBA, même s'il n'a que modestement contribué au succès de Chicago chez les Los Angeles Lakers (88-87). Les deux "Frenchies" de Dallas, le pivot Ian Mahinmi et l'arrière Rodrigue Beaubois, ont sombré avec leur équipe face à Miami (94-105). Tout frais Celtics, Mickaël Piétrus n'a pas encore porté ses nouvelles couleurs.

Noah, membre de l'équipe de France vice-championne d'Europe, a effectué un début de saison en douceur avec seulement 6 points, 9 rebonds et 3 interceptions. Bien présent dans la raquette adverse (5 rebonds offensifs), il s'est toutefois montré assez maladroit aux tirs (seulement 3 sur 12, soit 25% de réussite), très loin de sa moyenne en carrière (51%).

Mais le pivot de 26 ans, qui entame sa 5e saison en NBA (toutes à Chicago), était présent dans la raquette pour empêcher Kobe Bryant de s'approcher du panier des Bulls pour le panier de la victoire. Le mur qu'il a formé avec Luol Deng a permis à ce dernier de contrer la star des Lakers à la sonnerie finale.

Mahinmi et Beaubois ont leur bague de champion

Les deux "Frenchies" de Dallas, le pivot Ian Mahinmi et l'arrière Rodrigue Beaubois, ont enfin reçu leur bague de champion NBA, dimanche avant la rencontre contre Miami. Mais la suite a été moins agréable pour les Mavericks, proprement corrigés par le Heat (105-94). Beaubois (3 rebonds, 3 passes) a signé un vilain 0 sur 4 aux tirs en 8 minutes sur le parquet et Mahinmi a fait autant de fautes que pris de rebonds (4) en l'espace de 15 minutes de jeu.

Le nouveau Celtic Mickaël Piétrus, libéré par Phoenix et qui a signé samedi en faveur des champions NBA 2008, n'avait pas eu le temps de rejoindre son équipe dimanche à New York, où Boston s'est incliné de justesse (106-104).

AFP