Les clubs grecs se mettent en grève

Publié le

Les clubs engagés dans le Championnat de Grèce ont voté à une écrasante majorité pour une grève illimitée en raison de la diminution des droits télévisés. La télévision nationale grecque a proposé une réduction de 40% du montant global des droits TV par rapport à la saison passée, soit une baisse de 1,3 millions d'euros. Deux clubs sur les 14 ont voté contre cette grève, dont le champion d'Europe en titre, l'Olympiakos, alors que le Panathinaïkos s'est abstenu.