DeMarcus Nelson Cholet VS Nancy 04 2011
DeMarcus Nelson (Cholet) à la lutte avec Willie Deane (Nancy) | AFP - FRANK PERRY

Les clubs français pas vernis au tirage de l'Euroligue

Publié le , modifié le

La scène européenne ne devrait pas être le théâtre d'exploits de clubs français. Si Cholet s'est bien comporté la saison passée, un bon parcours passera par l'extinction des espoirs d'une autre équipe tricolore. Cholet, Villeurbanne et Gravelines se retrouvent en effet dans la même poule de qualifications, les deux derniers s'affrontant au 1er tour tandis que Cholet ira défier le Cibona Zagreb. Dans le tour principal, Nancy est avec Le Pirée, Vitoria, Fenerbahçe...

Cela fait bien longtemps que les clubs français ne sont plus à la fête dans la principale compétition européenne. La victoire de Cholet contre Fenerbahçe, ou à Zagreb notamment, avaient tout de même redoré le blason tricolore la saison dernière dans cette terrible Euroligue. Malgré sa défaite en finale du championnat de France, les Choletais se retrouvent de nouveau sur la ligne de départ, devant passer par les qualifications. Quelques mois après avoir échoué aux portes du Top16, l'équipe d'Erman Kunter se doit de franchir cette première étape menant au tour préliminaire, puis au tour principal. Le technicien turc devra néanmoins compenser le départ de l'une de ses vedettes, Samuel Mejia, parti en Russie à l'inter-saison. Le premier obstacle est représenté par le Cibona Zagreb, que Cholet a affronté et battu à deux reprises la saison passée dans le tour principal.

Deux autres formations sont également engagées dans ces qualifications. Manque de chance, elles se trouvent face à face dès le 1er tour. ASVEL contre Gravelines, voilà une belle affiche du championnat de France, qui aura cette fois lieu sur la scène européenne. Avec une équipe profondément remaniée, Pierre Vincent, le nouvel entraîneur de Villeurbanne, sera déjà sous pression dès ce week-end à rallonge, où chacun aura l'ambition de franchir les trois matches couperet en vainqueur pour décrocher l'une des deux précieux sésames pour le tour principal. Mais Christian Monschau, son homologue de Gravelines, ne l'entendra pas de cette oreille. Ce groupe A des qualifications est d'ailleurs terrible puisqu'y figurent tous les principaux favoris avec également Vilnius, le PAOK Salonique et Galatasaray. Seules deux places, attribuées au vainqueur de chaque groupe de qualifications, sont à prendre pour la phase régulière.

Loin de cette bataille, Nancy, qualifié pour le tour principal grâce à son titre de champion de France, doit se préparer à un sacré défi. En se retrouvant avec l'Olympiakos Le Pirée, Vitoria, Fenerbahçe, et à un degré moindre Bilbao et Cantu, le SLUC a du pain sur la planche. Quarts de finaliste l'an passé, l'Olympiakos et Vitoria sont a priori de trop gros poissons pour les Nancéiens. Les Grecs ont perdu de nombreux joueurs, mais ont réussi à conserver Vassilis Spanoulis. Les Espagnols, toujours en quart de finale depuis sept ans, seront eux aussi un prétendant au Final Four. Derrière ces deux équipes, le jeu semble plus ouvert. Mais Fenerbahçe, un habitué du Top 16 certainement motivé par la perspective de disputer un Final Four à Istanbul, et Bilbao, vice-champion d'Espagne, partiront avec les faveurs du pronostic. Pour finir dans les quatre premiers de ce groupe et devenir la première équipe française depuis Pau-Orthez en 2007 à se hisser dans le Top 16, Nancy devra veiller à être prêt d'entrée.

Programme

Qualifications (29 septembre au 2 octobre)

Groupe A
Match 1: Villeurbanne (FRA) - Gravelines (FRA)
Match 2: Vilnius (LTU) - KK Buducnost Podgorica (MNE)
Match 3: KK Cibona Zagreb (CRO) - Cholet (FRA)
Match 4: PAOK Salonique (GRE) - Galatasaray (TUR)

2e tour préliminaire
Match 5: vainqueur match 1 - Vainqueur match 2
Match 6: vainqueur match 3 - Vainqueur match 4

3e tour préliminaire
Match 7: vainqueur match 5 - Vainqueur match 6

Groupe B
1er tour préliminaire
Match 1: Alba Berlin (GER) - Riga (LAT)
Match 2: BC Khimki (RUS) - Turow Zgorzelec (POL)
Match 3: Nymburk (CZE) - Banvit BK (TUR)
Match 4: Charleroi (BEL) - Donetsk (UKR)

2e tour préliminaire
Match 5: vainqueur match 1 - Vainqueur match 2
Match 6: vainqueur match 3 - Vainqueur match 4

3e tour préliminaire
Match 7: vainqueur match 5 - Vainqueur match 6

Tour principal (17 octobre au 22 décembre, matches les mercredis et jeudis pendant dix semaines consécutives):
Groupe A: Olympiakos Le Pirée (GRE), Vitoria (ESP), Fenerbahçe (TUR), Bilbao (ESP), Cantu (ITA), Nancy (FRA)
Groupe B: Panathinaïkos Athènes (GRE), CSKA Moscou (RUS), Malaga (ESP), Zalgiris Kaunas (LTU), Bamberg (GER), KK Zagreb (CRO)
Groupe C: Real Madrid (ESP), Maccabi Tel-Aviv (ISR), Partizan Belgrade (SRB), Efes Istanbul (TUR), Milan (ITA), Vainqueur Tour qualificatif A
Groupe D: FC Barcelone (ESP), Montepaschi Sienne (ITA), Kazan (RUS), Gnynia (POL), Ljubljana (SLV), Vainqueur Tour qualificatif B

Top 16: du 18 janvier au 1er mars
Play-offs quarts de finale: du 21 mars au 5 avril
Final four: du 11 au 13 mai à Istanbul