Eric Bledsoe shoot Clippers VS Lakers 01 2011
Eric Bledsoe (LA Clippers) en pleine action | AFP - Andrew D. Bernstein

Les Clippers plus forts que les Lakers

Publié le , modifié le

Les Clippers ont surpris, dimanche, leurs voisins des Lakers, doubles champions en titre, pour s'offrir un succès 99-92 au terme d'un derby de Los Angeles houleux. Dans l'autre rencontre de la soirée, les San Antonio Spurs ont maté les Nuggets (110-97).

Les Clippers se sont offert le scalp de leurs prestigieux rivaux, qui restaient pourtant sur sept victoires consécutives, en renversant la vapeur dans le dernier quart-temps. Les Lakers ont pourtant mené de 12 points dans le troisième quart-temps et ils comptaient encore une avance de sept points à sept minutes de la sirène mais les Clippers, avec un Blake Griffin enfin réveillé, ont fait basculer la rencontre en trois minutes seulement. Après une première mi-temps timide, Griffin a inscrit 10 de ses 18 points dans le dernier quart-temps. Il en a profité pour s'offrir un 26e double-double consécutif, avec 15 rebonds. Griffin a toutefois fini la rencontre sur le banc, tout comme son coéquipier Baron Davis et, côté Lakers, Lamar Odom et Ron Artest. Les quatre joueurs ont été impliqués dans une échauffourée dans la raquette à quelques secondes du buzzer.

Le meilleur marqueur des Clippers et de la partie a été Eric Gordon avec 30 points. En face, Kobe Bryant a inscrit 27 points pour des Lakers qui restent deuxièmes de la Conférence Ouest avec 30 victoires pour 12 défaites. Il a été épaulé par Andrew Byrnum, auteur de 18 points et 13 rebonds. Les Clippers, une des pires équipes de l'histoire de la NBA (seulement deux séries gagnées en play-offs en 40 années d'existence), ont remporté 9 de leurs 13 derniers matches après un début de saison catastrophique (5v-21d) et ont épinglé certaines des meilleures équipes. Reste que les coéquipiers de Griffin (qui en est à 26 double double d'affilée) se montrent trop irréguliers, comme l'a prouvé leur défaite à Golden State seulement deux jours après leur succès sur les Heat de LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh.

La conférence Ouest est toujours dominée par les San Antonio Spurs, qui, eux, ont pu compter sur les 30 points de Tony Parker pour maîtriser sur leur parquet les Denver Nuggets 110-97.

Isabelle Trancoën