Rajon Rondo
Le meneur de jeu Rajon Rondo (Boston Celtics) | AFP - Christopher Pasatieri

Les Celtics reverdissent

Publié le , modifié le

Grâce à son succès à domicile lors du match 3 de la finale de la Conférence Est face à Miami (101-91), Boston n'est plus mené que deux victoires à une par le Heat. Avec une adresse et un collectif retrouvés, les Celtics sont enfin parvenus à contenir LeBron James (34 points tout de même) et les siens.

Emmenés par Kevin Garnett (24 points, 11 rebonds) et Rajon Rondo (21 points, 10 passes décisives), qui avait été intenable lors du match N.2 (44 points, 10 passes et 8 rebonds) et s'est encore montré très tranchant, les Celtics ont remis un peu de suspense dans une série au meilleur des sept matches dont le vainqueur rencontrera San Antonio ou Oklahoma City en finale NBA. Boston, qui aura l'occasion d'égaliser dimanche dans le match N.4, a vite fait le trou au score (55-42 à la mi-temps puis 24 points d'avance en début de dernier quart temps) mais a dû s'employer pour contenir le retour de Miami, qui est revenu à huit longueurs des Celtics à deux minutes de la fin mais n'a pas pu inverser la tendance.

James trop esseulé

LeBron James (34 points, 8 rebonds et 5 passes), qui a enregistré son troisième match consécutif à plus de 30 points, a encore brillé mais le Heat n'a collectivement pas bien shooté aux lancers francs (50% de réussite) et a été largement dominé au rebond (44 rebonds à 32 dont 12 rebonds offensifs à 6). "Boston est une équipe de champions, a indiqué James. Ils ont beaucoup de fierté, on sait qu'ils ne vont pas nous laisser leur marcher dessus comme ça." Les deux Français concernés par cette rencontre ont été très discrets. L'arrière-ailier Mickaël Piétrus s'est contenté de 2 points et 4 rebonds en 20 minutes de jeu pour Boston alors que le pivot Ronny Turiaf, titulaire, a compilé 3 points et 3 rebonds en seulement 9 minutes pour Miami.

Julien Lamotte