ray allen shoot 022011
Ray Allen (Celtics) | AFP/GETTY

Les Celtics et les Spurs confirment

Publié le , modifié le

Boston est revenu à la hauteur des Bulls, en tête de la Conférence Est, après sa victoire sur le parquet des Hornets (89-85). Miami a poursuivi sa belle série en l'emportant, non sans difficulté, devant Indiana (103-98). A l'Ouest, San Antonio a conforté sa position de leader. En dépit de l'absence de Tim Duncan, les Spurs ont dominé Charlotte 109-98.

La victoire des Celtics à la Nouvelle-Orléans ne fut pourtant pas de tout repos. Les coéquipiers de Kevin Garnett ont dû batailler ferme pour s'en sortir.Garnett (12 pts) qui a apporté sa pierre à l'édifice dans le sillage de Glen Davis et Ray Allen, auteurs de 20 points chacun, pour permettre à Boston de refaire un retard conséquent et d'aller chercher la victoire en fin de match face à des Hornets survoltés, à l'image de David West (32 pts, 8 rebonds) et de Marco Belinelli (23 pts).
Boston revient donc à la hauteur de Chicago, avec sur ses talons Miami qui a encore pu compter sur son trident magique pour plier une rencontre qui ne se présentait pourtant pas si bien que cela. Face à des Nuggets qui n'avaient pas envie de se faire croquer (27 points de Smith, 23 points de Gallinari), il a fallu que Le Bron James (33 pts) Dwyane Wade (32 pts) et Chris Bosh (18 pts, 11 rebonds) sortent encore une fois le bleu de chauffe pour porter les Heat vers un nouveau sucès qui leur permet d'aborder la perspective des play-offs dans les meilleures conditions.

Tout va bien aussi pour San Antonio. Malgré l'absence d'une de leur pièces-maîtresses, Tim Duncan les Spurs n'ont presque pas tremblé pour se défaire de Charlotte 109-98.   
Au lendemain de ses 33 points face à Dallas, Tony Parker a cette fois endossé son habit de passeur pour distribuer les caviars à ses coéquipiers, face aux Bobcats de son ami Boris Diaw. Pour compenser l'absence de Duncan, les Spurs ont fait jouer tout le monde, terminant avec onze joueurs entre 5 et 19 points et un nouveau festival derrière la ligne des trois points (17 sur 34). De quoi se rassurer pour la suite. Au contraire des Bobcats qui, malgré les 19 points d'Henderson et les16 points de Diaw, ont explosé en première période, et  peuvent être  inquiets pour la qualification. 

Côté Français toujours, Nicolas Batum  activement participé au succès (110-101) des Blazers sur Philadelphie avec 16 points, 2 rebonds et 2 passes en 29 minutes et une défense énorme sur le petit meneur des Sixers, Jrue Holiday, réduit à un modeste 3 sur 11 aux tirs. Mais ce sont surtout Matthews (28 pts) et Wallace (25 pts) qui ont permis à Portland de faire la différence.
Enfin, rien ne va vraiment plus pour les Cavaliers, encore battus, cette fois par les Clippers (100-92). Même si Samuels (17 pts) et Sessions (18 pts) ont fait leur boulot, JJ.Hickson a semblé bien le seul pour Cleveland à tenir le choc sur la durée, face aux Californiens qui ont pu compter sur une énorme Blake Griffin (30 pts, 8 rebonds).

Résultats de la nuit

LA Clippers - Cleveland  100 - 92 
Miami - Denver               103 - 98 
Memphis - Indiana            99 - 78 
Nouvelle Orléans - Boston   85 - 89 
San Antonio - Charlotte  109 - 98 
Portland - Philadelphie    110 - 101