Celtics Boston Glen Davis 122010
Glen Davis des Celtics | AFP/Getty-Elsa

Les Celtics chutent encore

Publié le , modifié le

Pour la deuxième fois de suite, Boston, leader de la Conférence Est, s'est incliné, qui plus est dans sa salle pour la seconde fois de la saison, face à New Orleans (83-81) et Chris Paul (20pts, 11 passes). A l'opposé, Chicago enregistre son 3e succès consécutif lors de la venue des Nets (90-81) avec encore un énorme Carlos Boozer (20pts, 15rbds, 4 passes). Les Lakers se redressent peu à peu en battant les Sixers (102-98) avec 33pts de Bryant.

Désormais privé de Kevin Garnett, blessé au genou lors du revers à Detroit, Boston a perdu sa boussole. Malgré la présence du veillissant Shaquille O'Neal (10pts, 1rbd), le leader de la Conférence Est n'est pas parvenu à dompter les Hornets et a ainsi enregistré son deuxième revers consécutif, le deuxième de la saison à domicile (83-81). C'est grâce à une formidable défense en fin de match, et à un duo Chris Paul (20pts, 11 passes, 5rbds) - Emeka Okafor (18pts, 13rbds) que New Orleans est allé obtenir une belle victoire, la 19e de la saison. "Je pense que nous avons fait un superbe travail en les arrêtant quand nous en avions besoin", se réjouissait la star visiteuse. Avec Trevor Aziza, qui rentrait un panier (le seul personnel sur quatre tentatives) à 3pts au meilleur des moments (1'34 à jouer), et David West qui marquait quatre de ses 19 points dans la dernière minute de la rencontre (sans oublier un total de 5rbds et de 4 passes), les Hornets ont fait mordre la poussière à ce mastodonte. Après une série de 14 victoires, Boston ne peut se satisfaire d'avoir encaissé trois défaites en quatre matches: "J'ai dit aux joueurs que je n'étais pas content: on aurait dû gagner ce match", regrettait Doc Rivers, l'entraîneur. Sans Rajon Rondo ni Kevin Garnett, le jeu des prétendants au titre perd de sa superbe.Et les 12pts et 7 rebonds de Paul Pierce (0/4 à 3pts) ni même les 18pts, 6rbds et 4 passes de Ray Allen ne suffisent à remettre l'équipe dans le droit chemin. "Objectivement, c'est une équipe différente sans ces joueurs, mais c'est bon de les battre", admet Chris Paul.

Malgré l'absence de Joakim Noah, Chicago se porte bien. Et même très bien grâce au retour et à la grande forme de Carlos Boozer, auteur d'une nouvelle belle prestation lors du succès sur New Jersey (90-81). L'ancienne star de Utah finit la rencontre avec 20pts, 15 rebonds et 4 passes, soit un point de plus que Derrick Rose (19pts, 9 passes, 4rbds) et Luol Deng (19pts, 8rbds). Depuis la blessure du Français, les Bulls ont remporté cinq de leurs 7 matches, alignant ainsi 12 victoires lors de leurs 14 dernières rencontres. Un vrai parcours d'outsider. "Nous avons vécu un mois de décembre phénoménal. Heureusement, je pense que nous pouvons continuer en 2011 et avoir un bon mois de janvier", se félicite Carlos Boozer. Chez les Nets, Johan Petro a eu 12 minutes à se mettre sous la dent, pour 4pts et 6 rebonds.

Autre Français sur le pont de la St Sylvestre, Boris Diaw (10pts, 7rbds, 3 passes) a participé au 20e revers de la saison de Charlotte, à domicile, contre les Warriors (96-95)malgré une large domination au rebond (50 à 39) et aux 22pts, 4 passes et 6rbds de Stephen Jackson, coupabel d'avoir raté un tir ouvert à 3pts lors de la dernière possession, et aux 20pts et 8rbds de Gerald Wallace. Le problème, c'est que Golden State a pu compter sur un record en saison de Monta Ellis (25pts, 5 passes, 4rbds) et sur 24pts de Curry. Michael Piétrus a été plus heureux avec les Suns, vainqueurs de Detroit (92-75) avec une place dans le cinq de départ du Français et 11pts et 4rbds en prime en 26 minutes passées sur le parquet.

Kevin Durant s'est offert une belle dernière sortie en 2010, en compagnie de Russell Westbrook, le duo ramenant 56 points au Thunder (33pts, 4rbds, 3 passes de Durant), 23pts et 10rbds pour Westbrook), confirmant qu'ils sont bien l'association la plus prolifique de la Ligue (50.4pts de moyenne par match). Du coup, Oklahoma City l'emporte sur Atlanta (103-94).

Pour les Lakers, l'année s'achève sur une meilleure note avec un succès sur les Sixers (102-98), grâce en grande partie à Kobe Bryant, qui a rendu coup pour coup en inscrivant 10 des 14 derniers points de son équipe, pour un total de 33pts (4rbds, 2 passes), soutenu par Pau Gasol (20pts, 8rbds) et Lamar Odom (18pts, 7rbds, 4 passes). "Objectivement, il y a des matches que nous devrions mieux maîtriser. Mais en finissant l'année par une victoire, nous sommes satisfaits", notait l'Espagnol.

Les résultats de la nuit

Boston - New Orleans 81-83
Charlotte - Golden State 95-96
Indiana - Washington 95-86
Chicago - New Jersey 90-81
Houston - Toronto 114-105
Oklahoma City - Atlanta 103-94
Phoenix - Detroit 92-75
LA Lakers - Philadelphie 102-98