Chicago Bulls - Noah et Luol Deng  contre Cleveland
Luol Deng au dunk devant Noah | AFP - Gregory Shamus

Les Bulls taillent une veste aux Blazers

Publié le , modifié le

Les Chicago Bulls ont infligé leur première défaite de la saison aux Portland Trailblazers (110-98) grâce notamment aux 40 points de Luol Deng. Dans les autres matches de la soirée, San Antonio, avec un bon Tony Parker, a corrigé les Los Angeles Clippers (88-97) tandis que Sacramento s'est imposé sur le parquet de Toronto (108-111).

Invaincus jusque-là, les Blazers se sont fait encornés par les Bulls. La franchise de l'Oregon a surtout eu le malheur de tomber sur un Luol Deng en état de grâce. Auteur de 40 points, record en carrière égalé, l'ailier britannique de Chicago a fait des misères à son adversaire direct, le malheureux Nicolas Batum. Le Français, excellent depuis le début de saison, a subi la loi de Deng, ne réussissant que trois points (à 1/5) et un rebond ! Une feuille de stats famélique qui explique en partie la déroute de Portland, où Aldridge a tenté de surnagé (33 points, 9 rebonds). Mais les Bulls étaient bien un cran au dessus et, dans la foulée de Deng, les autres cadres ont suivi le mouvement. Rose l'a jouée collective avec 16 points et 13 passes tandis que Noah s'en fendu de son troisième double-double en autant de matchs (10 points et 10 rebonds pour le Tricolore).

Parker rebondit

Autre Frenchie à se mettre en évidence, Tony Parker. Dominé par Chris Paul lors du dernier match des Spurs, le meneur de San Antonio a terminé meilleur marqueur de la rencontre (19 points) face aux Clippers (88-97). Bien secondé par Duncan et Ginobili (14 points chacun), "TP" a guidé les siens vers un succès facile aux dépens d'une franchise californienne qui cherche toujours ses marques (quatre défaites en quatre matches). Pourtant, la sensation Blake Griffin (17 points, 8 rebonds) continue d'impressionner. Mais il en faudra encore plus pour que Los Angeles retrouve le soleil...

Les voisins californiens de Sacramento confirment quant à eux leur excellente mise en route. Les Kings de Tyreke Evans (23 points, 7 rebonds, 5 passes) ont signé leur troisième succès en quatre rencontre en s'imposant à Toronto où l'Italien Andrea Bargnani n'a pas suffi (28 points).

Julien Lamotte