Los Angeles Lakers VS Chicago Bulls 11 2010
Les Los Angeles Lakers à la lutte avec les Chicago Bulls | AFP - ANDREW D. BERNSTEIN

Les Bulls font tomber les Lakers

Publié le , modifié le

Joakim Noah et les Chicago Bulls se sont offert un succès de prestige en battant les Lakers (88-84), doubles champions NBA en titre, avec 9 points et 9 rebonds du Français. Les Spurs se sont également imposés face à Atlanta 108-92, avec notamment 17 points de Tony Parker.

Face aux Lakers, Noah a été moins brillant qu'à l'habitude, avec notamment du déchet aux shoots (3 sur 10) et des difficultés face à Gasol (21 pts, 8 rbds, 4 contres) et Lamar Odom (18 pts, 8 rbds). Ses 9 rebonds sont également en dessous de sa moyenne de la saison (12,3 par match, 2e en NBA derrière Kevin Love). Plus qu'à l'intérieur, c'est en fait à l'extérieur que les Bulls ont construit leur succès, avec un Derrick Rose en grande forme (29 pts, 9 passes) et un bon pourcentage de réussite à trois points (48%).

A Charlotte, panne d'adresse pour Boris Diaw avec seulement 3 tirs rentrés pour 10 tentatives (6 points) lors de la défaite des Bobcats en déplacement à Indianapolis face aux Pacers (100-92). Il s'est rattrapé au rebond (7), surtout dans la raquette adverse, avec 5 prises offensives. Il a aussi réalisé 1 contre et fait 1 interception. Du côté de New York, temps de jeu limité pour Ronny Turiaf (15 minutes), le temps de réaliser 2 rebonds, 1 contre lors de la victoire des Knicks à Washington (101-95). Kevin Séraphin, deux jours après sa première titularisation, n'était pas sur la feuille de match des Wizards.

Tony Parker, dans la norme de sa bonne saison, avec 17 points, 2 rebonds et 6 passes décisives a bien participer à la victoire de San Antonio contre Atlanta (108-92). San Antonio conserve au passage le meilleur bilan de NBA (19 victoires - 3défaites). Alors qu'il sortait d'une prestation à 15 points et 10 rebonds contre Orlando, Nicolas Batum a complètement sombré lors de victoire de son équipe des Blazers à Phoenix (101-94), avec aucun tir rentré (0 sur 7) et 1 rebond pris en 20 minutes de jeu en tant que remplaçant. Il s'agit en revanche de la 4e victoire de suite pour Portland. Enfin, Mickaël Piétrus n'a pas joué pour Orlando, sur décision de l'entraîneur, lors de la défaite du Magic chez les Utah Jazz (117-105), la 4e consécutive pour Orlando.

A noter que lors de cette soirée, l'entraîneur de Denver George Karl a enregistré la 1000e victoire de sa carrière de coach NBA grâce au succès des Nuggets sur les Raptors de Toronto (123-116). Karl entre ainsi dans le club fermé des entraîneurs à 1000 victoires, dont  font partie Don Nelson (1335), Lenny Wilkens (1332), Pat Riley (1210), Jerry  Sloan (1207), Phil Jackson (1114) et Larry Brown (1097). Les trois derniers  nommés sont encore en activité, comme Karl, le 7e membre de ce club. "C'est un moment inoubliable, il a 1000 victoires mais ses deux plus belles sont celles contre le cancer", a réagi le meneur de jeu des Nuggets Chauncey  Billups. C'est le meilleur entraîneur pour lequel j'ai joué."

Résultats de la nuit:
Indiana - Charlotte 100 - 92
Toronto - Denver 116 - 123
Washington - New York 95 - 101
Chicago - LA Lakers 88 - 84
Minnesota - Detroit 109 - 99
Nouvelle Orléans - Oklahoma City 92 - 97
Milwaukee - Houston 97 - 91
San Antonio - Atlanta 108 - 92
Phoenix - Portland 94 - 101
Utah - Orlando 117 - 105
Golden State - Miami 84 - 106

Gilles Gaillard