Derrick Rose - Chicago
Derrick Rose (Chicago Bulls) | AFP - LAYNE MURDOCH

Les Bulls déboulent

Publié le , modifié le

En s'imposant à New Jersey (73-84), les Bulls ont signé une huitième victoire de rang, une première depuis six ans, et confortent leur place en tête de la Conférence Est. Dans les autres matchs de la soirée, New York et Portland n'ont conny aucune frayeur en disposant respectivement de Memphis (120-99) et Cleveland (111-70).

 Les Bulls n'ont plus le blues. Finie la nostalgie de l'époque Jordan, Chicago semble être définitivement entré dans une nouvelle ère. Intenables depuis le All-Star Game, les taureaux de l'Illinois ont encore chargé cette nuit à New Jersey. Même s'il fut maladroit aux tirs (8/23), Derrick Rose a de nouveau été le guide des Bulls face à des Nets où le transfuge Daron Williams connaissait lui aussi un jours sans (1/12 aux shoots !). Mais si l'ex-meneur du Jazz fut ainsi réduit à la portion congrue, ce n'est pas un hasard. La défense est bien l'une des pièces maîtresses du renouveau de Chicago. "Ce ce que l'on fait depuis le début de l'année. Si notre attaque ne fonctionne pas bien, on se replie sur notre défense", souligne Rose. "On leur a rendu les choses difficiles. Au début ils rentraient tous leurs tirs puis on s'est mis à fermer la raquette et à prendre les rebonds".

Dans ce rôle, Joakim Noah a évidemment une part prépondérante (10 ballons gobés). Le pivot français, qui faisait son retour dans l'effectif de Chicago après avoir manqué un  match, mardi contre Washington, pour cause de maladie, s'est aussi fendu de six passes  décisives, égalant son meilleur total de la saison et a inscrit cinq points. En face, le bilan de Johan Petro est moins reluisant : 10 minutes de jeu pour le Parisien contre  Chicago, avec 2 points et 2 rebonds à la clé.

Batum se régale

D'autres Tricolores étaient de sortie, Ronny Turiaf (New York) et Nicolas Batum (Portland). Comme Noah, le premier s'est lui aussi fait  passeur lors de la victoire à domicile des Knicks (120-99) avec 1 point, 2  rebonds, 3 passes et 2 contres. Remplaçant, il a joué 13 minutes. Les Knicks  ont établi un record de la franchise en réussissant 20 paniers à trois points,  contre 9 pour le seul Toney Douglas. Nicolas Batum s'est quant à lui fait plaisir face aux Cavaliers en inscrivant 14 points, un peu au-dessus de sa  moyenne de la saison (12 pts/match), lors de la victoire fleuve des Blazers sur Cleveland, plus mauvaise équipe de la Ligue (13v-54d), corrigés  de 41 points (111-70) à Portland. L'ancien Manceau a également pris 4 rebonds,  fait 5 passes décisives et réalisé 1 interception.

Julien Lamotte