Les Bulls au bord du gouffre

Les Bulls au bord du gouffre

Publié le , modifié le

Les Bulls de Chicago risquent bien de se faire éliminer des play-offs de la NBA après une troisième défaite d'affilée face aux 76ers de Philadelphie (89-82). La franchise de Chicago, qui avait terminé en tête de la Conférence Est, se trouve désormais mené par 3 victoires à 1. C'est aussi le cas de New York, qui a survécu à la nuit en battant Miami (89-87). Boston et les Lakers ont décroché une 3e victoire respectivement contre Atlanta (101-79) et à Denver (92-88).

La blessure de leur meneur de jeu, a marqué un tournant dans cette série. Chicago n'a en effet plus gagné depuis la déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche de Derrick Rose, lors du match N.1 le 28 avril. Et l'absence de Joakim Noah (cheville) ne fait qu'accentuer les manques du leader de la Conférence Est lors de la saison régulière. "Nous ne voulons pas utiliser les blessures comme des excuses, ils ont été meilleurs que nous à la fin", a expliqué Deng.

Le match N.5 pourrait être déterminant pour Philadelphie, qui peut dès à présent valider son  billet pour les demi-finales de Conférence. Dans cette rencontre, l'arrière Jrue Holiday a été le grand artisan de la victoire des 76ers, en inscrivant 20 points, dont deux  paniers à trois points consécutifs importants à quatre minutes de la fin. Andre Iguodala n'a pas été tendre non plus avec ses adversaires en compilant 14 points et 12 rebonds, Spencer Hawes finissant avec 22pts et 8 rebonds. Sans Noah, les Sixers ont pratiquement fait jeu égal dans la raquette (46 rebonds contre 48). Côté Chicago, Carlos Boozer a bien joué son rôle (23 points et 11 rebonds) mais Luol Deng, pourtant étincelant cette saison, a été décevant (11 points). Mené (3-1), Chicago se dirige vers la sortie, ce qui n'est arrivé que 4 fois à une équipe N.1 de la saison régulière contre le N.8 de sa conférence dont la dernière en 2011, avec San Antonio battu par Memphis. C'est la première fois depuis 2001 et la période Alle Iverson que Philadelphie gagne trois matches consécutifs en play-offs.

Antony - Stoudemire réagissent

Toujours à l'Est, obligé de gagner pour survivre, New York a dominé Miami (89-87) dans son antre du Madison Square Garden et a réduit l'écart à 3 victoires à 1. Les Knicks se sont ralliés derrière un grand Carmelo Antony (41 points) et ont profité du retour probant d'Amare Stoudemire (20 pts, 10 rbds) après un match d'absence (coupure à une main) pour remporter leur premier match de play-offs depuis le 19 avril 2001 (après 13 défaites d'affilée). "On avait besoin d'un gros match de leur part pour continuer dans ces play-offs", a dit le coach des Knicks Mike Woodson sur Anthony et Stoudemire. Côté Miami, LeBron James a produit 27 points, dont 9 dans les six dernières minutes de jeu, mais Dwyane Wade (22 pts) a manqué, derrière l'arc des trois points, le tir de la victoire dans les toutes dernières secondes. "Ce n'est pas idéal mais c'est comme ça, New York a réussi de bonnes actions en fin de match", a déclaré l'entraîneur de Miami Erik Spoelstra. Les Heat auront une nouvelle occasion de se qualifier mercredi dans le match N.5, cette fois à domicile. Et les Knicks ne devraient pas entrer dans l'histoire comme étant la première équipe à remonter un retard de 3-0 pour remporter une série de play-offs. Face à Miami, cela paraît très improbable.

En s'imposant à domicile face à Atlanta (101-79) pour mener 3 victoires à 1 dans la série, Boston s'est mis en bonne position de se qualifier pour le 2e tour, même si le prochain match aura lieu mardi chez les Hawks. Les Celtics ont survolé la rencontre, comptant jusqu'à 37 points d'avance, dans le sillage de Rajon Rondo (20 pts, 16 passes décisives), tandis que Paul Pierce se montrait intraitable à l'adresse (24 pts, 4/6 à 3pts, 10/13 aux tirs). Match discret de Mickael Piétrus (0pt, 1rbd) en 13 minutes.

Enfin, les Lakers ont fait un grand pas vers la qualification en allant s'imposer à Denver (92-88). 22pts, 8rbds et 6 passes pour Kobe Bryant, 19pts, et 7rbds pour Andrew Bynum, 13pts, 9rbds et 6 passes pour Pau Gasol, l'équipe californienne maintient le cap avec son trio vedette. En plus, Jordan Hill, venu du banc, se fend d'un double-double (12pts, 11rbds). Pour leur part, les Nuggets ont "mangé la feuille" notamment à longue distance, avec un catastrophique 16.7% de réussite à 3pts incarné par le 0/4 de Danilo Gallinari, un 1/5 de Ty Lawson, ou encore 1/4 de Al Harrington ou Corey Brewer. Au Staples Center, les Lakers devraient donner le coup de grâce lors du match N.5.

Résultats de la nuit

. Conférence Est
A Philadelphie,
Philadelphie bat Chicago 89-82
(Philadelphie mène la série 3 à 1)
A New York,
New York bat Miami 89-87
(Miami mène la série 3 à 1)
A Boston,
Boston bat Atlanta 101-79
(Boston mène la série 3 à 1)
. Conférence Ouest
A Denver,
Los Angeles Lakers bat Denver 92-88
(Los Angeles mène la série 3 à 1)

Romain Bonte