République tchèque Etas-Unis Bortelova Fowles McCoughtry rebond 10 2010
Sylvia Fowles (Etats-Unis) | AFP - Joe Klamar

Les Américaines au dessus du lot

Publié le , modifié le

Les Etats-Unis ont remporté leur huitième titre de champion du monde de basket féminin en battant (89-69) la République tchèque en finale à Karlovy Vary. Les Américaines, qui ont remporté les quatre dernières médailles d'or olympiques, retrouvent un titre qu'elles ont remporté en 1953, 1957, 1979, 1986, 1990, 1998 et 2002. En 2006, elles avaient éliminées en demi-finale par la Russie, deuxième nation la plus titrée en Championnat du monde (6 titres).

Les Américaines, qui ont mené du début à la fin du match et compté 12 points d'avance (40-28) à deux minutes de la mi-temps, ont vu revenir les Tchèques, qui jouaient devant leur public, à cinq points (40-35, 20e) grâce à leurs deux vedettes Eva Viteckova (7 pts, 5 rbds) et Hana Horakova (12 pts, 5 passes). Elles ont repris les commandes de la rencontre en infligeant un 15 à 2 en trois minutes au retour des vestiaires, emmenées par leurs deux joueuses majeures, les championnes olympiques Sue Bird (11 pts, 5 interceptions) et Diana Taurasi (16 pts, 2 interceptions). L'écart s'est ensuite stabilisé autour de 20 points. La meilleure marqueuse américaine a été Angel McCoughtry (18 pts, 4 rbds). Plus tôt dans la journée, l'Espagne avait pris la troisième place en battant (77-68) le Belarus.

Les Françaises sixièmes

Les Françaises ont terminé le Mondial à la 6e place après avoir été battues (62-74) par les tenantes du titre australiennes en match de classement. Les Bleues avaient terminé à la 5e place du Mondial 2006. Pour leur dernier match dans la compétition deux jours après leur élimination par l'Espagne (74-71 a.p.) en quart de finale, les championnes d'Europe ont mis longtemps à entrer dans la rencontre. Brouillonnes, maladroites au tir (26% à la mi-temps), malmenées physiquement par des Opales revanchardes après leur élimination face à la République tchèque, elles se sont vite retrouvées largement menées (21-7, 10e). Elles se sont ensuite agacées d'un arbitrage défavorable avant de reprendre un peu leurs esprits, sans pour autant jamais parvenir à combler le retard qui a atteint à plusieurs reprises jusqu'à 20 points (39-59, 32e). Lauren Jackson (13 pts, 8 rbds) et Elizabeth Cambage (12 pts, 7 rbds) ont été les meilleures marqueuses australiennes. Côté français, Elodie Godin termine avec 11 points et 3 rebonds et Clémence Beikes avec 10 points et 3 rebonds.

Réactions

Diana Taurasi, arrière  des Etats-Unis: "C'est génial ! C'est probablement la compétition la plus dure à  remporter, avec neuf matches à jouer en onze jours. On a gagné en équipe, on a  très bien joué. On a très bien représenté notre pays."

Hana Horakova,  capitaine de la République tchèque et meilleure joueuse du Mondial-2010: "Tout  ce tournoi a été un rêve pour moi et l'équipe. Tout s'est passé très bien. On a  eu deux matches très durs, on a lutté. On a été battues par la Russie et  l'Espagne (en poule) mais on a montré qu'on avait une bonne équipe. On a douze  joueuses qui savaient ce qu'elles voulaient. On a eu un énorme soutien, ça nous  a beaucoup aidées. Cette médaille d'argent est une énorme récompense."