Chalon
Blake Schilb au shoot | PACHOUD / AFP

L'Elan sur sa lancée ?

Publié le , modifié le

Après avoir éliminé Roanne en quart de finale, Chalon espère bien atteindre la finale de Pro A aux dépens d'Orléans. Avec des joueurs tels que Blake Schilb, Alade Aminu ou encore Malcolm Delaney, l'équipe de Grégor Beugnot qui a déjà remporté la Semaine des As, et la Coupe de France entend bien réaliser un triplé. L'autre demi-finale opposera samedi Cholet au Mans, respectivement tombeurs du premier de la saison régulière Gravelines et du champion en titre Nancy.

Il faut bien comprendre que l'appétit de Chalon et de son coach est encore grand. "Depuis le début de la saison, j'ai toujours dit que je préférais remporter le Championnat que la Semaine des As ou la Coupe de France", avait indiqué récemment Grégor Beugnot. Pour ce dernier qui a été désigné meilleur entraîneur de la saison, son équipe est en passe de réaliser "quelque chose d'exceptionnelle", et ce n'est pas Orléans qui risque d'impressionner l'ancien meneur de jeu. Si la victoire lors du dernier match face à Roanne s'est dessinée en fin de rencontre, les coéquipiers de Blake Schilb ont une nouvelle fois fait preuve d'une grande maîtrise aussi bien devant le panier adverse que sous le sien.

Orléans qui a également décroché son billet pour le dernier carré en seulement deux rencontres face à Paris-Levallois, est prévenu. Et à entendre Amara Sy, l'OLB craint plus que tout cette équipe de Chalon... "Tout le monde sait que Chalon n'est pas trop à prendre en ce moment", a-t-il récemment confié sur les ondes de RMC. "Ils viennent de remporter la Coupe de France. C'est une équipe très dure à jouer", avait-il indiqué avant-même la qualification de Chalon. "Mais si on doit jouer Chalon, on n'as pas peur d'eux et on leur rentrera dedans", avait lancé le joueur d'Orléans. Les hommes de Philippe Hervé auront de bons arguments à proposer lors de cette demi-finale, avec notamment un Cédric Banks que Chalon devra surveiller.

Romain Bonte